La Chine veut fusionner ses deux plus grands groupes de construction navale

Le marché de la construction navale se consolide en Chine. Lundi 1er juillet, les deux plus gros groupes chinois du secteur ont annoncé un projet de fusion.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La Chine veut fusionner ses deux plus grands groupes de construction navale
CSIC et CSSC disposent de multiples chantiers navals en Chine. /Photo d'archives/REUTERS

Les deux plus grands groupes chinois de construction navale, China Shipbuilding Industry Corp (CSIC) et China State Shipbuilding Corp (CSSC), prévoient de fusionner, ont annoncé lundi 1er juillet leurs entités cotées dans des avis financiers distincts.

Fusions organisées par le gouvernement

Ce projet, qui s'ajoute à la liste des fusions d'entreprises publiques organisées par le gouvernement chinois, doit encore obtenir l'aval des autorités concernées par cette opération et de nombreux détails restent à régler avant de finaliser une proposition, ont précisé les deux groupes.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

CSIC et CSSC disposent de multiples chantiers navals en Chine pour y construire différents types de bateaux, des porte-avions aux navires marchands comme les pétroliers et les méthaniers.

Avec Reuters (Meg Shan et Min Zhang; Bertrand Boucey pour le service français)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS