La Chine s'ouvre aux investissements étrangers dans la finance

par Kevin Yao et Engen Tham
Partager

PEKIN (Reuters) - La Chine a dévoilé vendredi un projet autorisant plus largement les investissements étrangers dans les secteurs des banques, des assureurs, des opérateurs boursiers et des agences de notation, dans le cadre de l'ouverture de la deuxième économie mondiale.

Ces mesures devraient apaiser la frustration des entrepreneurs étrangers qui cherchent à s'implanter dans le pays, bien que le projet présenté par la Commission nationale du développement et de la réforme(NDRC) manque de précisions.

Le document publié par l'organisme de planification donne la liste des secteurs concernés en priorité par la libéralisation des marchés, mais il apporte peu de détails sur l'ampleur de l'ouverture, ni sur le calendrier de mise en place des réformes.

Ning Jizhe, vice-président de la NDRC, a déclaré lors d'une conférence de presse que Pékin continuerait à exercer "certains contrôles", sans donner davantage d'explications.

"La portée de l'assouplissement pour différents secteurs sera différente", a-t-il dit.

Parmi les autres secteurs retenus par la NDRC en vue d'une plus grande ouverture dans le secteur manufacturier figurent ceux des équipements de transport ferroviaire, des motos, des huiles et graisses alimentaires et de l'éthanol.

La NDRC a ajouté que la Chine allègerait aussi les restrictions sur les investissements étrangers dans la production de pétrole et de gaz non conventionnels, ce qui désigne généralement l'exploitation des dépôts de schiste.

La Chine cherchera également à ouvrir, "de façon ordonnée", les secteurs sensibles de son économie tels que les télécoms, l'éducation et internet à l'investissement étranger, ainsi qu'à lever les barrières à l'entrée dans le secteur des agences de notation, selon le document de la NDRC.

Toute nouvelle ouverture aux entreprises étrangères devrait participer au redressement du déséquilibre de la balance des investissements, qui a contribué à la dépréciation du yuan tombé à un plus bas de huit ans et demi face au dollar cette année.

Alors que les entreprises chinoises - des assureurs aux sociétés immobilières - ont beaucoup investi à l'étranger cette année, de nombreux groupes américains et européens sont découragés par les restrictions à l'investissement en Chine.

(Shu Zhang, Yawen Chen et Sumeet Chatterjee, Juliette Rouillon pour le service français)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

Einstein ou la transition énergétique avant l’heure

Einstein ou la transition énergétique avant l’heure

Einstein et Szilard, un duo de scientifiques renommés prêts à révolutionner... le quotidien des ménagères.

Écouter cet épisode

Raymond Kopa, de la mine au stade de foot

Raymond Kopa, de la mine au stade de foot

Au nord, c’étaient les corons, la terre c'était le charbon, le ciel l’horizon, les hommes des mineurs de fond. Parmi eux, Kopaszewski Raymond.

Écouter cet épisode

Poundbury, cité idéale à la mode Charles III

Poundbury, cité idéale à la mode Charles III

S’il n’est pas encore roi, le prince Charles semble avoir un coup d’avance sur l’environnement. Au point d’imaginer une ville nouvelle zéro carbone.

Écouter cet épisode

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Chiffreur Estimateur coût projet - Deviseur F/H

ORANO - 07/06/2023 - CDI - Valognes

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS