La Chine réduit à nouveau le taux des réserves obligatoires des banques

PEKIN (Reuters) - La banque centrale chinoise a annoncé dimanche une réduction d'un point de pourcentage du taux des réserves obligatoires des banques pour les encourager à accorder davantage de crédits et abaisser les coûts de financement des entreprises, confrontées à la guerre commerciale avec les Etats-Unis.
Partager
La Chine réduit à nouveau le taux des réserves obligatoires des banques
Le siège de la banque centrale chinoise à Pékin. La banque a annoncé dimanche une réduction d'un point de pourcentage du taux des réserves obligatoires des banques pour les encourager à accorder davantage de crédits et abaisser les coûts de financement des entreprises, confrontées à la guerre commerciale avec les Etats-Unis. /Photo prise le 28 septembre 2018/REUTERS/Jason Lee

C'est la quatrième fois cette année que Pékin abaisse la part des dépôts que les banques sont tenues de conserver dans leurs comptes auprès de la banque centrale (PBOC).

Ces réserves obligatoires - actuellement de 15,5% pour les grande banques et de 13,5% pour les plus petites - seront réduites de 100 points de base à partir du 15 octobre, a annoncé la PBOC dans un communiqué, soit une baisse similaire à celle intervenue en avril.

La baisse permettra d'injecter 750 milliards de yuans (109,2 milliards de dollars) de liquidités supplémentaires en net dans le système bancaire chinois, a expliqué la banque centrale, ajoutant que 450 milliards de yuans de facilités de prêts à moyen terme pourront ainsi être financés.

La banque centrale a ajouté que la réduction du taux des réserves obligatoires des banques ne pèserait pas sur le yuan et que la PBOC maintiendrait une politique monétaire prudente et neutre.

Des économistes prédisent que d'autres réductions suivront. L'annonce de dimanche, estiment-ils, montre que la PBOC est inquiète de l'impact de la guerre commerciale avec les Etats-Unis sur l'économie chinoise.

"Je table sur une autre baisse de 1% d'ici la fin de l'année", a commenté Xu Hongcai, chef économiste d'un centre de recherches sur les échanges économiques (China Center for International Economic Exchanges), à Pékin.

(Shu Zhang et Kevin Yao, Dominique Rodriguez pour le service français)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité /Navigabilité F/H

Safran - 09/11/2022 - CDI - Niort

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - OCAPIAT

Fourniture de signalétique et publicité sur lieu de vente

DATE DE REPONSE 16/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS