La Chine, principal marché du luxe dans le monde à l’horizon 2015

Une étude du Boston Consulting Group (BCG), publiée ce mardi 5 juin, présente les Chinois comme premiers consommateurs mondiaux de luxe dès 2015. Plus tôt que prévu par d'autres analystes.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La Chine, principal marché du luxe dans le monde à l’horizon 2015

Le luxe mondial ne connaît pas la crise, mais s’il veut continuer à prospérer à l’heure de l’austérité collective, c’est du côté de la Chine qu’il va devoir fixer ses objectifs. D’après la dernière étude du Boston Consulting Group, les Chinois représenteront en 2015 le principal débouché au monde pour les biens et services de luxe, qu'ils dépensent dans leur pays ou lors de voyages à l'étranger.

"Nous prédisons que d'ici 2020, plus de 330 villes en Chine auront le même niveau de revenu disponible que Shanghaï en 2010, et que d'ici 2015, la Chine deviendra le plus grand marché du luxe au monde", écrit BCG, quand d'autres analystes tablaient plutôt sur 2020. Les grandes marques n’ont pas attendu pour lorgner du côté du mastodonte asiatique. BCG s’est penché sur huit maisons de luxe et a noté une hausse de 42 % du nombre de boutiques ouvertes en Asie entre 2008 et 2011, contre 28 % en Europe, 5 % en Amérique du Nord.

"Il y a deux Chine, celle de l'intérieur et celle des Chinois qui voyagent. La deuxième consomme autant que la première, voire plus", relève auprès de l'AFP Olivier Abtan, directeur associé au BCG à Paris. "Les dirigeants de quelques géants du luxe pensent que 40 % de leurs ventes dans le monde sont déjà assurées par les consommateurs chinois", ajoute-t-il. Et de donner pour exemple la marque Chanel, qui a créé une collection Paris-Shanghai et organise chaque saison des défilés spéciaux en Chine.

"Ce qui surprend, c'est la puissance des consommateurs émergents à travers leurs voyages. Ce sont eux qui génèrent les ventes partout dans le monde. C'est un phénomène important qui n'est pas prêt de s'arrêter", assure Olivier Abtan. La carte géographique du luxe mondial évolue rapidement, la Chine et certains autres pays émergents comme le Brésil y acquérant une place considérable. Outre la Chine, "de grandes villes dans d'autres pays des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) deviennent elles aussi de puissantes plateformes du luxe", note l'étude.

Olivier Abtan se lance même dans un pronostic qui pourrait faire vaciller le luxe français sur son trône : l’apparition prochaine de nouveaux "champions du secteur du luxe" au niveau mondial parmi les pays émergents dans quelques années.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS