Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

La Chine mise sur Soitec

, ,

Publié le

La Chine mise sur Soitec
Soitec est spécialisé dans les galettes de silicium sur isolant.

La technologie française de silicium sur isolant, portée par Soitec, intéresse la Chine. Le fonds d’investissement chinois NSIG va participer aux deux augmentations de capital que la société iséroise compte réaliser pour un total de 130 à 180?millions d’euros. Il détiendra une participation de 14,5 %, autant que Bpifrance et CEA Investissement, nouveau venu au capital. Paul Boudre, le PDG de Soitec, se réjouit à l’idée d’accueillir cet investisseur. « C’est un groupe d’investissement industriel dont la spécialisation dans les semiconducteurs sera un atout précieux pour le succès de notre technologie en Chine », espère-t-il. En difficultés depuis la perte de ses deux plus gros clients, AMD dans les processeurs pour PC et serveurs et IBM dans les puces pour consoles de jeux, l’ETI française fait de la Chine une pièce maîtresse de sa stratégie de rebond. En 2014, elle a conclu un partenariat stratégique avec le fabricant chinois de plaques de silicium Shanghai Simgui Technology. De son côté, la Chine est engagée dans un ambitieux plan de rattrapage dans les semiconducteurs. Elle voit dans la technologie de Soitec une voie prometteuse pour l’entrée dans la course à la loi de Moore. 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle