La Chine lance la construction de sa deuxième cité des puces électroniques avec Tsinghua Unigroup

La Chine donne le coup d’envoi à la création à Chengdu d’une cité des puces électroniques, son deuxième projet de ce type après celui à Nanjing. Au centre figure une méga usine de mémoires flash de Tsinghua Unigroup. L’investissement total dépasse les 31 milliards de dollars en 10 ans.

Partager
La Chine lance la construction de sa deuxième cité des puces électroniques avec Tsinghua Unigroup
Des officiels chinois donnant le coup d'envoi du projet de cité des puces à Tian Fu

Encore un méga projet chinois dans les semiconducteurs. Il s’agit de la construction dans le district de Tian Fu, à Chengdu, d’une cité des puces électroniques, sorte de complexe comprenant logements et tout l’écosystème de développement et production de circuits intégrés électroniques. Le coup d’envoi a été donné le 4 janvier 2018 lors d’une cérémonie sur le site en présence de Zhao Weiguo, PDG de Tsinghua Unigroup, et de nombreux officiels, dont Wang Dongming, Secrétaire du parti communiste de la province de Sichuan.

Un écosystème local complet

L’investissement prévu dépasse les 200 milliards de yuans, l’équivalent des 31 milliards de dollars, sur 10 ans. Au centre figure le projet de méga usine de mémoires flash 3D de Yangtze River Storage Technology, filiale du groupe Tsinghua Unigroup, fer de lance de l’offensive chinoise dans les semiconducteurs. L’usine devrait disposer à terme d’une capacité de production de 300 000 tranches de 300 mm par mois pour un investissement de 18 milliards de dollars d’ici 2020. « Il s’agit là de l'une des trois principales dispositions du groupe dans la fabrication de puces et de l'une des principales batailles de la Chine dans la course à l’autosuffisance dans les circuits intégrés électroniques », a déclaré Zhao Weiguo, dans son allocution.

Outre des logements, le complexe disposera de commerces, d’équipements de sports, de centres de loisirs et d’un cadre vie épanouissant pour le personnel. Il se présente comme un aimant attirant des concepteurs flabless de circuits intégrés, des équipementiers de production, des fournisseurs de matériaux et produits chimiques, et des prestataires de test et conditionnement de puces, pour créer un écosystème local complet de semiconducteurs.

Futur champion chinois des puces

C’est le deuxième projet de ce type dans le pays après celui lancé au début de 2017 à Nanjing. Là encore, Tsinghua Unigroup est au centre avec un projet de méga usine de puces flash 3D de 30 milliards de dollars d’ici 2020. Son financement a été bouclé en novembre 2017.

Structure holding détenue à 51% par des fonds publics et 49% par des fonds privés, Tsinghua Unigroup s’impose comme le deuxième fournisseur chinois de puces, à travers ses sociétés RDA Microelectronics et Spreadtrum Communications, avec 2 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2017, selon le cabinet IC Insights. Il est devancé par HiSilicon Technologies, bras armé de Huawei dans les semiconducteurs, avec 4,7 milliards de dollars en 2017. Mais, avec ses projets de trois méga usines de mémoires pour un investissement total de 70 milliards de dollars jusqu'en 2020, il ambitionne de devenir le champion chinois et numéro trois mondial du secteur en 2020. Une place occupée en 2017 par le coréen SK Hynix avec un chiffre d’affaires de 26,3 milliards de dollars selon Gartner, derrière son compatriote Samsung Electronics (61,2 milliards de dollars) et l’américain Intel (57,7 milliards de dollars).

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Foy la Grande

Remplacement du système sécurité incendie du collège Elie Faure

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS