[Vidéo] La Chine inaugure le train autonome le plus rapide du monde

Baptisé « Fuxing » (renaissance), le nouveau train à grande vitesse autonome de l’empire du milieu filera à 350 km/h entre Beijing à Zhangjiakou, ville qui doit accueillir les Jeux olympiques d’hiver 2022.

 

Partager
[Vidéo] La Chine inaugure le train autonome le plus rapide du monde
Le "Fuxing" filera à 350km/h en conduite autonome

Avant d’accueillir les Jeux olympiques d’hiver en 2022, la Chine a décidé de mettre le paquet. L’Empire du milieu a inauguré le 9 janvier une ligne ferroviaire entièrement autonome présentée comme la plus rapide du monde. Elle reliera la capitale chinoise à Zhangjiakou dans le nord de la Chine, qui doit accueillir une partie des jeux d’hiver.

350 km/h en vitesse de pointe

Ce nouveau train, équipé de la technologie ATO (Automatic Train Operation), sera en mesure de parcourir la distance qui sépare Pékin des pistes de ski en 45 minutes, atteignant une vitesse maximale de 350 km/h. En 1909, lorsque la ligne Beijing et Zhangjiakou était inaugurée, 8 heures était nécessaire pour aller d’une ville à l’autre et il y a encore quelques mois, le trajet durait 3 heures.

Un employé de la China Railway Rolling Stock Corporation (CRRC), société d'Etat qui a conçu le "Fuxing", se trouvera dans la cabine pour assurer la sécurité des passagers et prendre le relais en cas de dysfonctionnement, mais le "Fuxing" est capable de moduler sa vitesse en fonction des limitations propres à chaque gare et de s’arrêter puis ouvrir les portes lors des arrêts.

(Crédit : Twitter)

La Chine mise énormément sur la performance de son réseau ferroviaire

Depuis plusieurs années, la Chine mise sur le déploiement d’un vaste réseau ferroviaire pour désenclaver certains territoires, faciliter les déplacements touristiques, et réduire ses émissions de CO2. Plus de 35 000 kilomètres de voies ont été construites (autant qu’en France). Récemment, la CRRC a mis en service deux lignes intercités circulant à une vitesse de 200 km/h avec un système ATO similaire au "fuxing". Pékin dispose également d’un des trains les plus rapide au monde, le Transrapid, qui relie l'aéroport de Pudong à la station de métro Longyang Road à une vitesse maximale de 431 km/h.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Architecte produits & systèmes / orienté Cyber-sécurité F/H

Safran - 13/11/2022 - CDI - Les Ulis

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

34 - La Grande-Motte

Fourniture de matériels de balisage en mer

DATE DE REPONSE 10/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS