La Chine impose des taxes antidumping sur les voitures venant des Etats-Unis

Applicable pour une durée de deux ans, la mesure révélée le 14 décembre concerne notamment les voitures d’une cylindrée supérieure à 2,5 litres.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La Chine impose des taxes antidumping sur les voitures venant des Etats-Unis

Le gouvernement chinois estime "qu’il est parvenu à la conclusion que les voitures de tourisme et 4X4 importées des Etats-Unis de plus de 2,5 litres de cylindrée ont reçu des subventions et ont été vendues à perte". Une déclaration issue des conclusions d’une enquête lancée en mai.

Face à cette situation, le gouvernement entend donc mettre en place dès le 15 décembre des taxes antidumping et antisubvention sur les voitures importées des Etats-Unis d'une cylindrée supérieure à 2,5 litres. Il justifie cette mesure par le fait que l’industrie automobile chinoise a endurée des dommages substantiels qui sont attribuables aux subventions et aux ventes à perte.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Les taxes appliquées par la Chine varient selon les constructeurs: General Motors subira 8,9% de taxes à l'importation au titre de l'antidumping et 12,9% au titre des subventions que ce constructeur reçoit aux Etats-Unis, d'après le ministère du Commerce. Pour Chrysler, les taxes s'élèvent à 8,8% et 6,2% respectivement.

L’industrie automobile chinoise comprend une grande part de voitures étrangères assemblées sur place. Mais une part importante reste des importations, notamment sur le segment des voitures de luxe équipées de moteurs puissants.

50 000 unités concernées

Au total, en 2010, plus de 18 millions de voitures se sont vendues en Chine. Les marques étrangères sont dominantes avec environ 70% du marché. Reste qu’ils doivent s’associer à un constructeur local pour produire sur place.

Selon les experts du secteur, le nombre de voitures visées ne dépasserait pas 50 000 par an. Mais les Etats-Unis ont fait savoir qu’ils étaient très déçus de cette décision. "Nous allons discuter de cette dernière mesure tant avec les parties concernées chez nous qu'avec le Congrès pour déterminer le meilleur cap à suivre", précise un porte-parole.

Reste que cette annonce ne devrait pas améliorer les relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine. La Maison Blanche a notamment annoncé la semaine dernière avoir saisi l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) à propos d'un différend sur les exportations de volailles américaines vers la Chine.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS