Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

La Chine grimpe au classement des producteurs de vin

, ,

Publié le

« Plus les Chinois produiront du vin, plus ils en boiront, et plus ils en importeront ! » martèle Robert Beynat,. Le directeur du salon Vinexpo commente ainsi les résultats d'une étude réalisée sur 28 pays producteurs et 114 marchés de consommation par le cabinet anglais ISWR.

La Chine grimpe au classement des producteurs de vin

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

La Chine est désormais le septième producteur mondial de vin en volumes. C'est le pays qui connaîtra la plus forte croissance de la production (+77 %) d'ici 2014 et prendra la sixième place devant l'Australie. « La Chine vit la même histoire que les Etats-Unis il y a cinquante ans », juge le directeur général de Vinexpo, qui estime que la Chine n'envahira pas le marché mondial : « Ils vont d'abord produire pour eux ! ».

En tête du classement des pays producteurs, les choses changent peu. La France, numéro un, devrait le rester malgré une baisse attendue des volumes de 5,54 % à 516 millions de caisses de neuf litres (l'unité de compte du commerce mondial des vins). L'Italie, numéro deux, devrait voir sa production reculer de près de 7 % tandis que l'Espagne, dont la restructuration du vignoble est plus avancée, ne devrait voir sa production reculer que de 1 %. « Globalement, la production mondiale va se stabiliser autour de 3 milliards de caisses », estime Robert Beynat.

La France reste championne toutes catégories

En volumes, la consommation mondiale de vin devrait progresser moins rapidement sur la période 2010-2014 (+3,18 %) que sur les cinq années précédentes (+4,50 %) pour atteindre quelque 2,729 milliards de caisses à l'horizon 2014. Les Etats-Unis devraient devenir le premier marché en 2014 (315 millions de caisses) devant l'Italie et la France. La croissance de la consommation chinoise, qui a explosé entre 2005 et 2010 (+104 %) devrait se ralentir singulièrement dans les cinq prochaines années (+20 % environ).

En revanche, en valeur, les dépenses des consommateurs vont croître singulièrement plus vite (+18,4 %) entre 2010 et 2014 que sur les cinq années précédentes (+9,25 %). « Avec 185 milliards de dollars, le marché mondial des vins équivaut au marché mondial des cosmétiques ! », s'enthousiasme le directeur général de Vinexpo.

Côté export : cocorico ! La France reste championne toutes catégories avec 7,69 milliards de dollars exportés pour la seule année 2009 (-1,14 %), loin devant ses principaux concurrents : l'Italie (4,41 milliards) et l'Australie (2,32 milliards).

Le salon Vinexpo se déroulera à Bordeaux du 19 au 23 juin prochains.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle