International

La Chine, grand défi du tandem Fiat-Chrysler et PSA

Julie Thoin-Bousquié , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Même en fusionnant, PSA et Fiat-Chrysler ne totaliseraient qu’un pourcent de parts de marché en Chine. Une absence problématique: le pays est de loin le plus gros marché automobile au monde.

La Chine, épine dans le pied du tandem Fiat-Chrysler et PSA
Le groupe PSA a lancé un nouveau plan stratégique pour renouer avec la croissance en Chine.
© PSA

C’est le plus gros marché automobile au monde. Malgré un recul des ventes inédit depuis les années 1990, la Chine reste une terre de conquête pour les constructeurs automobiles mondiaux. Or, si une éventuelle fusion pourrait permettre à PSA de s’établir de manière accélérée aux Etats-Unis et à Fiat-Chrysler (FCA) d’améliorer ses positions chancelantes en Europe, la Chine reste un défi de taille pour les deux groupes. Même en conjuguant leurs ventes, les deux groupes ne représentent… qu’un pourcent de part de marché dans le pays.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte