La Chine envisage des représailles contre Nokia et Ericsson si l'UE interdit Huawei, selon le WSJ

(Reuters) - La Chine envisage de prendre des mesures de rétorsion à l’égard des équipementiers Nokia et Ericsson si l'Union européenne suit les États-Unis et la Grande-Bretagne dans leur décision de bannir le Chinois Huawei du déploiement de la cinquième génération de téléphonie mobile (5G), a rapporté lundi le Wall Street Journal, citant des sources proches du dossier.
Partager
La Chine envisage des représailles contre Nokia et Ericsson si l'UE interdit Huawei, selon le WSJ
La Chine envisage de prendre des mesures de rétorsion à l’égard des équipementiers Nokia et Ericsson si l'Union européenne suit les États-Unis et la Grande-Bretagne dans leur décision de bannir le Chinois Huawei du déploiement de la cinquième génération de téléphonie mobile (5G), a rapporté lundi le Wall Street Journal, citant des sources proches du dossier. /Photo prise le 14 juillet 2020/REUTERS/Tingshu Wang

Le gouvernement britannique a annoncé la semaine dernière que les équipements de Huawei, le numéro un mondial des équipements de réseaux de télécommunications, seront exclus de son réseau 5G d’ici 2027, s’attirant la colère de la Chine.

La décision du gouvernement de Boris Johnson place le Suédois Ericsson et le Finlandais Nokia parmi les bénéficiaires immédiats de la campagne contre Huawei, menée au départ par les Etats-Unis qui accusent la compagnie chinoise d’espionner pour le compte de Pékin.

Selon le quotidien financier, le ministère chinois du commerce envisage d'instaurer des contrôles à l'export pour empêcher Nokia et Ericsson d'expédier vers d'autres pays les produits qu'ils produisent en Chine.

L'UE n'a jusqu'à présent demandé l'interdiction de Huawei, mais a élaboré une "boîte à outils" avec les conditions de sécurité pour le déploiement de la 5G dans les États membres, notamment en ce qui concerne les fournisseurs considérés comme à haut risque.

Nokia et Ericsson n'étaient pas disponibles dans l'immédiat pour faire un commentaire.

(Supantha Mukherjee, version française Diana Mandiá)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS