La Chine en passe de détrôner la Corée du Sud dans les grands écrans LCD

Selon TrendForce, la Chine devrait émerger comme le premier producteur mondial de grands écrans LCD en 2017. La Corée du Sud, qui occupait cette place depuis des années, va chuter à la troisième place, détrônée aussi par Taïwan.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La Chine en passe de détrôner la Corée du Sud dans les grands écrans LCD
Usine d'écrans LCD de BOE Technology

La Corée du Sud, qui a détrôné le Japon et Taïwan au milieu des années 2000 dans les grands écrans LCD (plus de 10 pouces), est en passe de perdre à son tour son leadership mondial. Et c’est la Chine qui devrait lui ravir en 2017 sa place de plus grand producteur mondial à en croire TrendForce.

La Chine: 50% du marché en 2020

Sur une capacité mondiale de production estimée par le cabinet taïwanais d’études de marché à 246,6 millions de mètres carrés en 2017, en progression de seulement 1,3% par rapport à 2016, l’Empire du Milieu s’arrogerait la part de 35,7%, contre 23,8% en 2015 et 30,1% en 2016. Un leadership qui devrait se conforter dans les années à venir avec la montée de cette part aux alentours de 50% en 2020.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Alors que les deux producteurs coréens, LG Display et Samsung Display, réduisent leurs capacités de productions d’écrans LCD au profit des écrans Oled, vues comme la technologie d’avenir dans les smartphones et la télévision, la production chinoise d’afficheurs aux cristaux liquides tend, elle, à exploser. Sur les six usines de génération 10,5 en construction ou en projet recensées par TrendForce dans le monde, au moins quatre se situent en Chine : deux pour BOE Technology, une pour China Star Optoelectronics Technology (filiale de TCL) et une de Sakai Display Products, filiale commune de Sharp et Foxconn.

Deux usines de génération 10,5 chez BOE Technology

Champion de l’offensive de la Chine, BOE Technology se prépare à mettre en service en 2018 à Hefei la première usine chinoise de génération 10,5 fabriquant les écrans LCD sur des panneaux de verre de 2 940 x 3 370 mm, les plus grands jamais utilisés jusqu’ici, pour un investissement de 4,4 milliards de dollars. De quoi donner au pays de Mao l’usine d’écrans LCD la plus avancée au monde, un titre détenu aujourd’hui par l’usine de génération 10 commune de Sharp et Foxconn à Sakai, au Japon, qui s’appuie sur de panneaux de verre de 2 850 x 3 050 mm. Et BOE Technology ne compte s’en arrêter là puisqu’il construit une deuxième usine de génération 10,5 à Wuhan pour 7 milliards de dollars. Elle devrait entrer en production en 2019.

China Star Optoelectronics Technology constitue l’autre fer de lance de la montée de la Chine dans les écrans LCD. Fournisseur de TCL, premier fabricant chinois de téléviseurs, il construit à Shenzhen une usine de génération 10,5 pour un investissement de 7,7 milliards de dollars. Sa mise en service est programmée pour 2018. Quant à l’usine de Sakai Display Products à Shenzhen, elle devrait démarrer la production en 2019 après un investissement de 9 milliards de dollars.

Quatre grands fabricants à Taïwan

La Corée du Sud ne fait pas que perdre sa première place. Avec 28,8% de la production mondiale en 2017, contre 34,1% en 2016, il chute à la troisième place, détrôné aussi par Taïwan (29,8%), un autre haut lieu de la fabrication des écrans LCD avec principalement quatre acteurs : Innolux, AU Optronics, Chunghwa Pictures Tubes, et HannStar Display.

0 Commentaire

La Chine en passe de détrôner la Corée du Sud dans les grands écrans LCD

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS