La Chine donne un coup de frein à son réseau ferroviaire

Après avoir annoncé que les trains à grande vitesse allaient ralentir, le gouvernement chinois suspend tout nouveau projet de construction dans les chemins de fer. Une conséquence de l’accident ferroviaire de juillet.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La Chine donne un coup de frein à son réseau ferroviaire

La Chine arrête son développement ferroviaire. Le gouvernement suspend "l’examen et l'approbation de tout nouveau projet de construction dans les chemins de fer", selon un communiqué publié le 10 août au soir. Des inspections seront menées sur la sécurité des lignes construites ou prévues.

Mais la mesure du gouvernement ne s’arrête pas là. Il signale qu’il va aussi "étudier de manière approfondie les projets déjà approuvés pour choisir de manière rationnelle les normes technologiques et les plans de construction".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le ministère des chemins de fer a profité de cette annonce pour confirmer les rumeurs de la presse. Il explique que les trains conçus pour rouler à une vitesse maximale de 250 km/h seront limités à 200 km/h. Les prix des billets seront donc réduits en conséquence.

Ces annonces interviennent moins d’un mois après la survenance de la pire catastrophe ferroviaire du pays depuis 2008, à l’occasion d’une collision entre deux trains à grande vitesse. Au total, 40 personnes sont décédées.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS