La Chine dénonce la déclaration du G7, l'exhorte à cesser de calomnier le pays

PÉKIN (Reuters) - La Chine a dénoncé lundi une déclaration conjointe des dirigeants du G7, critiquant Pékin sur une série de questions, comme une ingérence flagrante dans les affaires intérieures du pays, et a exhorté le groupe à cesser de diffamer la Chine.
La Chine dénonce la déclaration du G7, l'exhorte à cesser de calomnier le pays
La Chine a dénoncé lundi une déclaration conjointe des dirigeants du G7, critiquant Pékin sur une série de questions, comme une ingérence flagrante dans les affaires intérieures du pays, et a exhorté le groupe à cesser de diffamer la Chine. /Photo d'archives/REUTERS/Vasily Fedosenko

Les pays du G7 ont appelé la Chine au respect des droits de l'homme dans sa région majoritairement musulmane du Xinjiang, à accorder un degré élevé d'autonomie à Hong Kong, tout en soulignant l'importance de la paix et de la stabilité dans le détroit de Taïwan, autant de questions très sensibles pour Pékin.

L'ambassade de Chine à Londres s'est déclarée fortement mécontente et résolument opposée aux mentions du Xinjiang, de Hong Kong et de Taïwan qui, selon l'ambassade, constituent une représentation déformée des faits et exposent les "sinistres intentions de quelques pays comme les États-Unis".

La communauté internationale a besoin de l'unité et de la coopération de tous les pays pour faire face à la pandémie de coronavirus et à la morosité de l'économie mondiale, plutôt que d'une politique de pouvoir oligarchique semant la division, a ajouté l'ambassade.

D'après l'ambassade, la Chine est un pays pacifique qui prône la coopération, mais qui a également ses limites.

"Il ne doit pas y avoir d'ingérence dans les affaires intérieures de la Chine, la réputation de la Chine ne doit pas être calomniée et les intérêts de la Chine ne doivent pas être violés".

"Nous défendrons résolument notre souveraineté nationale, notre sécurité et nos intérêts de développement, et nous lutterons résolument contre toutes sortes d'injustices et d'atteintes imposées à la Chine", a-t-elle poursuivi.

Le conseiller à la sécurité nationale de la Maison blanche, Jake Sullivan a estimé que la déclaration du G7 de dimanche constituait une avancée significative pour le groupe, les dirigeants s'étant ralliés à la nécessité de "contrer et de concurrencer" la Chine sur des défis allant de la sauvegarde de la démocratie à la course aux technologies.

Mais l'ambassade de Chine attend du G7 qu'il fasse davantage pour promouvoir la coopération internationale au lieu de créer artificiellement des confrontations et des frictions, a-t-elle déclaré.

"Nous exhortons les États-Unis et les autres membres du G7 à respecter les faits, à comprendre la situation, à cesser de calomnier la Chine, à cesser de s'ingérer dans les affaires intérieures de la Chine et à cesser de nuire aux intérêts de la Chine."

L'ambassade a également souligné que l'enquête sur les origines de la pandémie de coronavirus ne devait pas être politisée, après que le G7 a exigé, dans la même déclaration, une enquête complète et approfondie sur les origines du coronavirus en Chine.

Les experts chinois et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) mènent des recherches sur les origines du virus de manière indépendante et conformément aux procédures de l'OMS, a ajouté l'ambassade.

"Les responsables politiques des États-Unis et d'autres pays ignorent les faits et la science, remettent ouvertement en question et nient les conclusions du rapport du groupe mixte d'experts, et portent des accusations déraisonnables contre la Chine."

(Rédaction de Bangalore, version française Dagmarah Mackos, édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Ingénieur Sûreté de Fonctionnement - Assurance qualité Logiciel (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 26/07/2022 - CDI - La Défense

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS