Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

La Chine bouclerait avec Orano son projet d'usine de traitement de combustible nucléaire

, ,

Publié le , mis à jour le 03/09/2019 À 11H00

Alors que l'abandon du projet Astrid met à mal la stratégie française de recycle complet du combustible nucléaire, la Chine avance sur le sujet.  Le chef de l'administration chinoise de la sûreté nucléaire a déclaré le 3 septembre continuer de travailler activement à un projet d'usine de traitement de combustibles usés avec le français Orano (ex-Areva). 

Si, en France, l'abandon du projet AStrid seme le doute dans la filière recyclage des déchets nucléaire, en Chine, le projet d'usine de retraitement de combustible nucléaire d'Orano avance. Les négociations commerciales avec Orano sont "quasiment bouclées", a commenté Liu Hua, chef de la sûreté nucléaire chinoise et vice-ministre de l'Ecologie, lors d'une conférence de présentation du premier "livre blanc" de la Chine sur le sujet.

Négociations commerciales "quasi bouclées"

"En plus des négociations commerciales, ce qui se passe, c'est que les deux pays ont entrepris d'harmoniser les normes de sécurité (...) et de renforcer la coopération réglementaire", a-t-il ajouté. "Donc sur ce projet précis, d'après ce que je sais, il se poursuit sans heurts. Il est en cours et je crois que bientôt (...) il y aura des progrès", a dit Liu Hua.

Mais pas de site choisi

Orano travaille sur ce projet, estimé à environ 12 milliards de dollars (11 milliards d'euros), depuis plus de 10 ans.

Liu Hua n'a pas précisé si un site avait été choisi pour cette usine alors que le lieu initialement proposé à Lianyungang, dans la province orientale du Jiangsu, a dû être abandonné en raison de manifestations.

Avec Reuters (Tom Daly à Pékin et David Stanway à Shanghai; Bertrand Boucey pour le service français)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle