Technos et Innovations

La Chine, au cœur de la stratégie DS

Pauline Ducamp , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

La Chine, au cœur de la stratégie DS
Un milliard d’euros d’investissements dans une usine de 200 000 unités à Shenzhen, l’ouverture d’un centre de R & D de 500 ingénieurs en 2014 et Sophie Marceau comme égérie lors du lancement commercial de la DS5, PSA Peugeot Citroën s’est donné les moyens de réussir. Avec son partenaire Chang’an, qui lui fournit les finances et un réseau d’influence dans le pays, PSA espère s’imposer sur le segment premium, dont la Chine sera bientôt le premier marché. Sa cible : la génération des années 1980 qui a réussi. Le groupe mise sur l’image de Paris pour séduire le client féru de nouvelles technologies qui veut se démarquer de ses aînés. En 2014, DS ajoutera à sa gamme une berline tricorps et un SUV.
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte