La Chine allonge la liste des déchets interdits à l’import

A la liste des déchets interdits à l’importation depuis janvier 2018, la Chine a annoncé l’ajout de 32 autres types de déchets solides.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La Chine allonge la liste des déchets interdits à l’import

La Chine durcit sa position. Après une première série d'interdiction d'importation sur 24 types de déchets, la Chine allonge la liste avec 32 autres sortes de déchets à partir du 31 décembre. Un peu juste pour les industriels qui comptaient encore sur cette filière pour se séparer de leurs déchets, d’autant qu’un transport maritime Union européenne - Chine prend environ un mois, sans compter le temps nécessaire pour les formalités.

Il est fort probable que des conteneurs chargés de ce type de déchets soient prêts à charger ou déjà en route. Il est également probable que ces conteneurs n’arriveront pas à sortir du port chinois de réception avant la date fatidique du 31 décembre. Pour la filière des déchets, cela risque dans un premier temps d'aggraver l'accumulation de matières à recycler dans les pays riches.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Selon un document officiel cité le 19 novembre par l'agence de presse Chine Nouvelle, 32 types de déchets solides, allant des rebuts d'acier inoxydable au bois, aux pièces automobiles et de navires, ne pourront plus rentrer dans le pays à compter de la fin de l'année. Ce document émane des ministères de l'Environnement ainsi que du Commerce, de la Commission nationale pour la réforme et le développement, et des Douanes.

BAISSE DES IMPORTS

Boulimique de matières premières pour soutenir sa croissance, la Chine était devenue la première destination mondiale du recyclage. Les temps changent. Avec la décélération de la croissance, Pékin ferme la porte aux déchets. En janvier dernier, 24 catégories de déchets solides, dont certains plastiques, papiers et textiles, ont été interdit à l’import. Les industriels du recyclage américains et européens ont alors été obligés d'entreposer des déchets dans l'attente d'une solution.

Selon les chiffres des Douanes cités par Chine Nouvelle, le volume des déchets plastique, papiers et métal importés s'est élevé à 17,27 millions de tonnes sur la période janvier-octobre 2018, en baisse de 51,5% par rapport aux dix premiers mois de 2017.

Partager

NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS