La Chine affecte la rentabilité de Rémy Cointreau au 1er semestre

par Pascale Denis

Partager

PARIS (Reuters) - Rémy Cointreau, toujours plombé par la baisse de ses ventes de cognac haut de gamme en Chine, a vu son résultat opérationnel chuter au premier semestre de son exercice 2014-2015.

Le groupe, propriétaire du cognac Rémy Martin, de la liqueur Cointreau ou du rhum Mount Gay a cependant confirmé sa prévision d'un retour à la croissance organique de ses ventes et de ses résultats sur l'ensemble de l'exercice, malgré un environnement macro-économique qualifié de "contrasté au niveau mondial".

Le résultat opérationnel courant du numéro deux français des spiritueux derrière Pernod Ricard a plongé de 23,1% à 102,1 millions d'euros, un chiffre toutefois supérieur au consensus ThomsonReuters I/B/E/S de 89 millions.

A taux de changes constants, la baisse ressort à 14,6%.

La marge opérationnelle courante a chuté de 2,2 points à 21,6%, contre 23,8% un an auparavant, pénalisée par la baisse de la rentabilité de Rémy Martin, tombée à 28,2% (contre 34,3% en données proforma), avec un résultat opérationnel qui a décroché de 27,7% à 78,0 millions d'euros.

Rémy Cointreau pâtit comme ses concurrents LVMH (propriétaire de Hennessy) et Pernod Ricard (Martell) des mesures anti-corruption prises par Pékin, qui ont mis un coup d'arrêt aux cadeaux d'affaires et aux banquets arrosés.

Mais sa rentabilité souffre davantage, compte-tenu de sa plus forte exposition aux eaux-de-vie les plus chères (catégories XO, sans parler du Louis XIII, cognac ultra haut de gamme à plus de 2.000 euros la bouteille), les plus touchées par ces mesures.

Les ventes de Rémy Martin en Chine représentent environ 20% du chiffre d'affaires du groupe et 30% à 35% de son résultat opérationnel, selon les estimations des analystes.

Le groupe avait déjà fait état, en octobre dernier, d'un chiffre d'affaires en recul de 15,5% (-5,6% à taux de changes constants) sur la période allant d'avril à septembre.

Il avait alors dit tabler sur une stabilisation des ventes des grossistes en Chine tout en précisant qu'en raison d'un nouvel an tardif en 2015 (19 février), le rebond des ventes ne devrait pas intervenir avant le dernier trimestre de son exercice.

Les contre-performances du cognac contrastent avec les brillants résultats du pôle liqueurs et spiritueux, dont le résultat opérationnel courant a rebondi de 44,6% à 25,8 millions d'euros et la marge à 19,9% (contre 16,6%), avec une solide performance de Cointreau aux Etats-Unis, une croissance à deux chiffres pour la liqueur grecque Metaxa et un doublement des ventes du whisky très haut de gamme Bruichladdich.

Le résultat net part du groupe recule de 9,4% à 62,7 millions d'euros, mais progresse de 5,7% à taux de changes constants.

(Edité par Gilles Guillaume)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

REMY COINTREAU

COINTREAU

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS