La Chine a importé 312 milliards de dollars de puces en 2018, soit 20% de plus qu’en 2017

Selon les statistiques des douanes chinoises, la Chine a augmenté ses importations de circuits intégrés électroniques de 19,8% à 312 milliards de dollars en 2018. Un record. Ses exportations dans le secteur se limitent à 84,6 milliards de dollars. Mais pour la première fois, elles augmentent plus vite que les importations.

 

Partager
La Chine a importé 312 milliards de dollars de puces en 2018, soit 20% de plus qu’en 2017
Les puces électroniques, lanterne rouge du commerce extérieur chinois

Les puces électroniques restent la lanterne rouge du commerce extérieur de la Chine. Selon les statistiques de la douane publiées par le syndicat professionnel de l’industrie chinoise des semi-conducteurs, les importations de circuits intégrés électroniques atteignent 312,06 milliards de dollars en 2018, en augmentation de 19,8% par rapport à 2017. Pour la cinquième année consécutive, elles dépassement celles du pétrole.

Déficit creusé

Mais pour la première fois, les exportations dans ce secteur croissent plus vite que les importations. Elles affichent un bond de 26,6% à 84,64 milliards de dollars. Ce qui n’empêche pas le déficit sur ce poste de se creuser à 227,42 milliards de dollars en 2018, contre 193,2 milliards de dollars en 2017.

C’est cette situation qui a poussé Pékin à lancer en mai 2014, dans le cadre de son plan "MIC 2025", un programme de développement dans les circuits intégrés électroniques avec, à la clé, un investissement de plus de 150 milliards de dollars en dix ans. L’objectif est de porter l’autosuffisance de la Chine dans ce domaine à 40% en 2020 puis à 70% en 2025, contre seulement 15,3% en 2018 selon le cabinet IC Insights.

Les résultats de ce plan se traduisent par une croissance soutenue de la production locale de circuits intégrés électronique : +20,1% en 2016, +20,8% en 2017 et +20,7% en 2018 pour atteindre un chiffre d’affaires de 97,55 milliards de dollars, selon le syndicat professionnel de l’industrie chinoise des semi-conducteurs. Le segment de fonderie, qui assure la production de puces en sous-traitance, enregistre l’évolution la plus rapide avec une progression de 25,6% de son chiffre d’affaires à 27,17 milliards de dollars. Il est suivi par celui des concepteurs "fabless" de circuits intégrés avec une augmentation de 21,5% à 37,63 milliards de dollars, puis par celui du test, d’assemblage et de packaging avec une hausse de 16,1% à 32,77 milliards de dollars.

HiSilicon, champion chinois

HiSilicon Technologies, le bras armé de Huawei Technologies dans les semi-conducteurs, s’impose comme le champion chinois incontesté des puces avec un chiffre d’affaires de 6,05 milliards de dollars en 2018, en boom de 35%, ce qui le place à la 20ème place mondiale selon Gartner. Il est le seul acteur chinois présent dans le Top 20 mondial du cabinet.

En cinq ans, l’industrie chinoise de circuits intégrés électroniques a plus que doublé en augmentant de 162% son chiffre d’affaires. Mais selon le cabinet IC Insights, la grande partie de sa production locale reste le fait d’acteurs non chinois : les coréens Samsung Electronics et SK Hynix, l’américain Intel, ou les taïwanais TSMC et UMC.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de certification pure reviewer agro-alimentaire (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 10/06/2022 - CDD - Puteaux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

973 - EDF RENOUVELABLES

Contrat pour l'opération-maintenance d'un parc photovoltaïque en Guyane.

DATE DE REPONSE 08/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS