La chimie participe au développement durable du parc olympique de Londres

Partager

Londres a entièrement aménagé l’ancien quartier industriel de Stratford pour accueillir ses jeux olympiques d’été. Ainsi la Lower Lea valley qui accueille une partie importante des infrastructures s’est vu transformée en un immense parc boisé autour du cours d’eau à qui elle doit son nom : la rivière "Lea".

Ces derniers mois, l’Agence pour l’environnement du Royaume-Uni, en étroite collaboration avec le chimiste Solvay a travaillé à un projet visant à améliorer la qualité de l’eau de cette rivière. Vaste défi quand on sait que le nombre de spectateurs attendus pour ces jeux olympiques est estimé à 180 000 personnes par jour, soit près de 2 000 000 de personnes qui déambuleront autour de la rivière Lea.

Du peroxyde d’hydrogène (H2O2) a été utilisé dans le cadre du traitement à long terme de l’eau pour améliorer sa qualité et participer à une part importante de l’héritage des Jeux olympiques à la collectivité locale, sous forme de cours d’eau urbains de meilleure qualité.

Ce projet répond au souhait de la ville de Londres d’inscrire ces JO sous le signe du développement durable avec notamment le plan "Towards a One Planet 2012".

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS