Chimie

La chimie au cœur du ballon Brazuca

Gaëlle Fleitour , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

La chimie au cœur du ballon Brazuca
Un ballon plus stable et plus élastique.
Son nom, Brazuca, désigne en brésilien une attitude positive face à la vie. Le ballon officiel de la Coupe du monde de football, qui débute le 12 juin, est fabriqué par l’équipementier sportif allemand Adidas. Mais ses mousses et adhésifs spéciaux ont été élaborés par son compatriote Bayer MaterialScience, la filiale spécialisée dans les polymères du groupe Bayer. Six cents footballeurs professionnels l’ont testé pour s’assurer que le contrôle du ballon avait été amélioré, grâce à la réduction du nombre de panneaux utilisés, passés de 12 à 6. Résultat : un ballon plus stable et plus sphérique que ses prédécesseurs. Son enveloppe en plastique est composée de cinq couches de polyuréthanes, dont les propriétés permettent au Brazuca de retrouver sa forme originelle après une frappe, et d’améliorer la durabilité et l’élasticité de la surface.
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte