La chaudière à un euro, mode d’emploi

Le gouvernement a lancé la prime à la conversion chaudière qui permet, via l’opération "coup de pouce chauffage", à certains acteurs de proposer aux ménages très modestes une chaudière à un euro. Sur les traces d’Effy, Total, EDF et Engie s’engouffrent à leur manière dans le dispositif.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La chaudière à un euro, mode d’emploi
La chaudière à un euro est rendue possible avec la prime à la nouvelle conversion chaudière et son coup de pouce chauffage qui porte les certificats d'économie d’énergie à 4000 euros pour les ménages modestes.

Ne cherchez pas. La prime à la conversion chaudière n’a rien à voir avec la prime à la conversion des voitures. Pas de montant fixe qui vient en déduction d’un investissement dans une nouvelle voiture en échange de la mise à la casse de son vieux carrosse. La prime à la conversion chaudière est l’addition simplifiée de trois dispositifs : le "coup de pouce chauffage" renchérissant les certificats d’économie d’énergie (C2E), les aides Anah et le crédit d’impôt transition énergétique.

Trois dispositifs d'aides en un

Le "coup de pouce chauffage", lancé le 10 janvier dernier par le gouvernement, applique une surévaluation des C2E pour les chaudières, qui sont portés de 2000 ou 3 000 euros sous conditions de revenu à 4 000 euros pour les ménages très modestes (- de 21 001€/an de revenus ou -29 171€ en Île-de- France) et modestes (- de 26 923€ euros annuels ou -3 5510€ en Île-de-France) et 2 500 euros pour les autres. Pour mémoire, les aides aux travaux (matériel et pose) du dispositif Anah "Habiter mieux agilité" restent de 50 % pour les foyers très modestes et 35 % pour les modestes. Le crédit d’impôt à la transition énergétique (CITE) est lui de 30 % pour tous.

Compliqué ? C’est justement le but de la prime à la conversion de simplifier l’accès à ses aides en permettant à des acteurs de proposer des solutions plus ou moins packagées pour changer sa chaudière sans débourser d’argent… ou presque. L’idée étant que les foyers n’aient plus qu’un dossier à remplir au lieu de trois (voire quatre, avec les demandes de prêt à taux zéro). L’idée étant même que le prestataire le fasse à leur place.

EDF, Engie et Total sur les traces d'Effy

Pour l’instant, seul le petit poucet Effy, inventeur du concept d’isolation à 1 euro il y a six ans, prend réellement à sa charge l’ensemble des démarches et avance de trésorerie pour proposer une chaudière à un euro. Il a installé la première pompe à chaleur chez un couple de retraités en Seine-et-Marne le 18 janvier dernier. Les trois autres grands énergéticiens qui s‘engagent sur le dispositif, EDF, Engie et Total, n’en sont pas encore tout à fait à ce niveau d’ingénierie.

Engie vient de gainer des offres à 1 euro ou 299 euros, suivant les revenus, mais uniquement pour des chaudières à gaz haute performance. Dans son offre "mon chauffage durable", EDF ajoute 1 000 à 1 500 euros au coup de pouce chaudière et se propose d’aider les clients à obtenir un prêt bonifié qui se rembourserait avec les économies réalisées grâce à la nouvelle pompe à chaleur. L’électricien français ne voulant pas entendre parler de chaudière à gaz ou à bois. Quant à Total, son offre n’est pas prête, mais devrait être basée sur des prêts à taux zéro.

Sur les trois millions de foyers équipés de chaudières au fioul, le gouvernent veut en convertir un million.

1 Commentaire

La chaudière à un euro, mode d’emploi

GOSSE
26/01/2019 17h:36

in fine ça coutera combien aux contribuables?

Réagir à ce commentaire

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Auto et économie circulaire

Auto et économie circulaire

Dans ce nouvel épisode du podcast La Fabrique, Julie Thoin-Bousquié revient sur la prise en compte des enjeux d'économie circulaire dans l'automobile. En toile de fond, l'impératif de...

Écouter cet épisode

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 30/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS