La chasse au plastique continue chez Boutté

Le spécialiste français des robinets et raccords de plomberie fait table rase des coques PVC pour s’orienter vers le pack carton et le vrac étiqueté.

Partager
La chasse au plastique continue chez Boutté

Place aux emballages durables au rayon plomberie ! Déjà engagé sur cette voie, Boutté, dont l’activité va de la sous-traitance mécanique à la fabrication de raccords et de robinets, franchit une nouvelle étape en supprimant les coques en polychlorure de vinyle (PCV) sur l’ensemble de ses produits. Si certains d’entre eux étaient déjà commercialisés sous la forme de vrac étiqueté, d’autres continuaient d’être conditionnés sous blister afin d’assurer une bonne exposition en linéaire dans les grandes surfaces spécialisées dans le bricolage ou le jardinage. Ce n’est désormais plus le cas. Depuis le 1er janvier, les coques plastique de 200 références des gammes raccords et arrosage ont laissé la place à des plaques « brochables » en carton. Et, d’ici à la fin de l’année, ce ne sont pas moins de 1300 autres références qui seront proposées sous cet emballage.

Table de découpe

Pour aboutir à ce résultat, l’industriel picard a investi 300 000 euros dans une ligne carton composée d’une presse à plat, d’une table de découpe et de cinq machines de pose de liens. Le fabricant table sur une économie de 11 tonnes de PVC par an, soit 29 tonnes de CO2 en moins, dès 2023. À cet horizon, Boutté distribuera ses 5700 références « arrosage et plomberie » avec des emballages recyclables. Le carton a aussi été privilégié pour le conditionnement de produits à plus forte valeur ajoutée comme les robinets. Sur ce segment, pour certains articles, le fabricant a opté pour des boîtes coussin avec rabat et trou européen fabriquées par Hernas cartonnage, un cartonnier basé à Feuquières-en-Vimeu, dans la Somme, à quelques kilomètres seulement de son usine. Le substrat, un papier une face kraft CTK de 405 g/m² est imprimé en quadri plus un blanc. Jusqu’en 2021, ces robinets étaient conditionnés en coques thermoformées en PVC.

Un procédé breveté

Par ailleurs, l’industriel poursuit la conversion vers le vrac étiqueté de multiples références proposées à ses clients de la grande distribution spécialisée et dans le négoce. Le procédé est breveté. Il consiste à appliquer sur le produit un lien colportant une étiquette avec un code-barres. L’an dernier, la migration de 24 références vers ce mode de présentation dans 147 magasins d’une grande enseigne a permis d’économiser 830 kg de PVC en un an. Le reste du rayon doit suivre dans les prochains mois. Pendant cette phase de transition, les coques encore disponibles seront constituées de polyéthylène téréphtalate (PET), un polyester plus facile à recycler, ce qui a impliqué de modifier le procédé de soudure sur la machine de thermoformage.

Basé à Friville-Escarbotin (Somme), Boutté produit des pièces décolletées sur mesure pour de nombreux secteurs industriels – gestion des fluides, gaz médical, connectique… – et développe des raccords et produits de plomberie sanitaire et chauffage, d’arrosage de surface, pompage et récupération d’eau, pour la distribution spécialisée grand public et professionnelle. L’entreprise, qui emploie 140 personnes, possède des filiales en Pologne et en Russie.

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS