La charcuterie Pierre Sajous investit dans le porc noir de Bigorre

Le charcutier artisanal Pierre Sajous inaugure à Beaucens, près de Argelès-Gazost dans les Hautes-Pyrénées, sa nouvelle unité industrielle de transformation du porc noir de Bigorre et du porc fermier du Sud-Ouest.

Partager


©Darreenvt - C.C. Porc noir de Bigorre

Installé depuis 28 ans à Argelès-Gazost (Hautes-Pyrénées), le charcutier-traiteur Pierre Sajous a décidé de passer à la vitesse supérieure, avec l'inauguration, le 22 octobre, sur la commune voisine de Beaucens, d'une unité industrielle de quelque 1 200 mètres carrés. Objectif : le développement des activités de transformation (découpe, conserve et salaisons) autour du porc noir de Bigorre, du porc fermier du Sud-Ouest et du porc Duroc. Implanté au cœur de la zone touristique de Lourdes, Gavarnie, Cauteret, l'atelier est complété d'une boutique pour la vente directe.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Un peu plus de 3 millions d'euros ont été investis dans cette opération, dont 1,7 million d'euros pour la partie immobilière et 1,3 million d'euros pour les équipements (salle de découpe, salles de préparation chaude et froide, chambres froides et chambres de séchage et d’affinage pour les salaisons). Le dossier a bénéficié d'un accompagnement de la Compagnie d’aménagement des coteaux de Gascogne et de la Mission agro-alimentaire Pyrénées.

Développement de nouvelles activités

Pierre Sajous a obtenu, en outre, les agréments CE qui lui permettent notamment de développer des premières prestations en charcuterie cuite (pâtés, boudins...) pour le compte de la Sica Société du porc noir de Bigorre (SPNB), à Tarbes. D'ici quelques mois, la société devrait également faire ses premiers pas sur le marché de la grande distribution, avec le lancement d'une nouvelle activité de jambons cuits supérieurs, via une nouvelle marque en cours de création.

Quatorze emplois ont déjà été créés pour accompagner la mise en service du site et une dizaine de recrutements est encore prévue d'ici deux ans pour faire face à la montée en charge progressive des nouvelles activités et à la nouvelle dynamique commerciale.
Cette nouvelle unité industrielle de Beaucens devrait générer près de 1,5 million d'euros de chiffre d'affaires dès la première année.

Marina Angel

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS