Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

La charcuterie Maurer supprime 48 postes

, , ,

Publié le

Placée sous le régime de la sauvegarde depuis le début de l'année, la charcuterie Maurer de Kingersheim (Haut-Rhin) achève un projet de plan social qui se traduira par 48 suppressions d'emplois, essentiellement en production, sur un effectif d'un peu plus de 360 salariés.

La charcuterie Maurer supprime 48 postes © DR

La charcuterie alsacienne continue de souffrir. Après la mauvaise passe qu'a traversée l'entreprise Iller d'Altorf (Bas-Rhin), reprise en 2013 par le groupe franc-comtois André Bazin, c'est au tour de la charcuterie Maurer de Kingersheim (Haut-Rhin) de subir une réduction d'effectif.

L'entreprise emploie un peu plus de 360 salariés, dont environ 210 à Kingersheim et 150 dans ses points de vente. Elle a bénéficié de l'ouverture d'une procédure de sauvegarde au mois de janvier. "Aujourd'hui, un plan social est en phase finale et il va porter sur 48 suppressions de postes", annonce Dominique Bigard, le président de la SAS. Selon lui, les postes visés sont "essentiellement en production".

Au printemps 2012, la charcuterie Maurer avait grandi suite à la reprise de son concurrent Tempé, implanté à Rixheim (Haut-Rhin), une opération qui avait permis de sauver près de 190 emplois sur 272. Depuis, toute la production a été regroupée à Kingersheim.

Victime de la hausse du coût des matières premières, Maurer a ensuite dû s'adapter. "Nous avons décidé de mettre fin à un certain nombre de contrats pour des marques de distributeurs qui étaient des contrats à perte, et nous nous sommes retrouvés en léger sureffectif", souligne Dominique Bigard.

Maurer a réalisé un chiffre d'affaires de 47 millions d'euros en 2013.

Thomas Calinon

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle