La chambre de commerce franco-turque en appelle aux parlementaires

Le vote par le Sénat le 24 janvier de la loi sur la pénalisation des génocides reconnus suscite une mobilisation de la part de l’organisme.  Pétition, lettre, la chambre de commerce franco-turque a Istanbul s’active auprès des députés et sénateurs français pour tenter d’éviter la mise en œuvre du nouveau texte.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La chambre de commerce franco-turque en appelle aux parlementaires

La Chambre de commerce franco-turc se montre très concernée par la promulgation d’une loi qui, au-delà des relations diplomatiques, pourrait miner les relations commerciales entre la France et la Turquie.

Elle a ainsi lancé un appel aux parlementaires pour formuler une demande d’inconstitutionnalité du texte adopté. Elle explique que "cette loi est perçue aujourd’hui par l’ensemble de la Nation Turque, mais aussi par de nombreux Français vivant en Turquie ou connaissant ce pays, comme un acte inacceptable, hostile et contraire aux intérêts franco-turcs."

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Et la chambre de commerce n’hésite pas à affirmer que "bien que le mal ait déjà été fait, comme le veut la formule consacrée, cette action constitue la dernière chance donnée à la France pour ne pas rejeter durablement dans l’ombre cinq siècles de relations diplomatiques, économiques, culturelles et amicales entre la France et la Turquie."

Avant le vote du Sénat le 24 janvier, elle avait déjà mis en ligne une pétition sur le web adressé "Aux élus de la nation". Signée par près 3400 personnalités, essentiellement turques, le texte rappelle que "la Turquie moderne, qui, sous la conduite d'Atatürk, a adopté dès sa création le modèle républicain français, progresse aujourd'hui dans l'adoption des normes et des valeurs démocratiques de l'Union Européenne. Venant de la France, une telle mesure serait accueillie avec incompréhension et tristesse par la population turque toute entière, porteuse aujourd'hui et depuis si longtemps d'un profond attachement pour la France et les Français, qui se traduit notamment dans la vitalité de la Francophonie en Turquie, des échanges commerciaux entre les deux pays et de la présence économique et de l'enseignement français dans ce pays."

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS