L'Usine Auto

La CGT de PSA propose un accord tripartite

, ,

Publié le

Pour sauvegarder l'emploi sur les sites français du groupe, la CGT demande jeudi à l'Etat de négocier un accord qui engagerait tous les acteurs du dossier.

La CGT de PSA propose un accord tripartite © D.R.

"La CGT de PSA fait une proposition au gouvernement: un engagement par écrit à travers un accord tripartite Etat-PSA-syndicats que la direction de PSA s'engage à maintenir tous les emplois sans fermeture de site", annonce le syndicat.

La CGT réagit ainsi aux déclarations de la veille du ministre de l'économie François Baroin, qui affirme qu'il n'y aura pas "de suppressions" de postes. "A six mois des élections, les salariés ne peuvent se satisfaire de vagues promesses orales", explique le syndicat.

La CGT "comprend la difficulté qu'a le gouvernement de reconnaître les conséquences" du plan annoncé par PSA "car cela serait un aveu flagrant que les milliards d'aides publiques qui ont été déversés dans les caisses de PSA n'auront eu comme résultat que des suppressions d'emplois".

"Nous avons tous en mémoire le sort de nos camarades de l'aciérie d'Arcelor Mittal de Gandrange." Dans cette usine de Moselle, 575 emplois sur 1 108 avaient été supprimés, malgré les promesses faites par Nicolas Sarkozy aux salariés en 2008.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte