Economie

La CFE-CGC sans interlocuteur au Medef

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

François Hommeril, président de la CFE-CGC, s’inquiète de ne plus avoir d’interlocuteur au Medef, où les luttes intestines bloquent les décisions, estime-t-il. Exemple ? La négociation sur l’assurance chômage, qui ne peut pas redémarrer car « sur le sujet des contrats courts, il y a un problème politique interne au Medef ». Or, selon le syndicaliste, « il y a nécessité à trouver une solution entre partenaires sociaux, à ce qui est avant tout un problème technique ». Sinon l’État reprendra la main pour imposer une nouvelle convention, un mauvais signal alors que plusieurs candidats à la primaire présidentielle de la droite attaquent le paritarisme.
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte