La CFDT « très contente » de la perquisition du juge Le Loire

La brigade financière perquisitionne les locaux de la CFDT dans le cadre de l'affaire des fonds secrets de l'UIMM. Dominique Gilier, le secrétaire général de la fédération générale des mines est "content de voir arriver les enquêteurs."

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La CFDT « très contente » de la perquisition du juge Le Loire
Denis Gautier-Sauvagnac

Dominique Gillier, secrétaire général de la fédération générale des Mines et de la métallurgie de la CFDT confirme que les enquêteurs de la brigade financière sont bien en train de perquisitionner leurs locaux depuis ce mercredi 18 au matin. Cette intervention est commanditée par le juge Roger Le Loire qui enquête sur la distribution en liquide de fonds secrets de l’UIMM. Denis Gautier-Sauvagnac qui avait reconnu cette distribution n’a jamais voulu révéler les destinataires et s’était contenté de déclarer que ces fonds servaient à « fluidifier le dialogue social ».

Selon l’AFP, l’ensemble des syndicats représentatifs de la branche métallurgie sont en cours de perquisition à l’exception de la CGT. Dominique Gillier, un peu tendu au téléphone, déclare « nous sommes très content de voir arriver les enquêteurs » sous-entendant ainsi que son organisation n’a rien à cacher.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS