Economie

La CFDT cadres, aux avant-postes d’un syndicalisme de services

Christophe Bys

Publié le

La CFDT Cadres expérimente une offre de services, qui pourrait préfigurer le syndicalisme de demain. Et affirmer la place de l’organisation dans l’encadrement.

La CFDT cadres, aux avant-postes d’un syndicalisme de services © D.R.

Rentrée tonique pour Jean-Paul Bouchet, le secrétaire général de la CFDT Cadres, qui tient à rappeler que son organisation est la seule à ne compter que "des managers et des experts en son sein. Des cadres issus du secteur public et privé.". Une petite pique qui ira droit au cœur de la CFE CGC présentée souvent comme le syndicat des cadres alors que "la moitié de ses adhérents ne l’est pas" et de l’Ugict CGT, qui "compte en son sein des techniciens" d’après Jean-Paul Bouchet.

Partisan de longue date d’un syndicalisme de services, c’est-à-dire qui offre à ses adhérents des prestations "utiles", la CFDT expérimente de telles offres à destination de ses adhérents.  Ainsi, depuis le début du mois de septembre, un nouveau service est en test : "dilemme pro". Son but est de ne pas laisser les managers seuls face à des décisions qui engagent leur éthique. "Pour le moment, nous recevons quelques appels par semaine, mais le service va monter en puissance au fur et à mesure que nous allons le médiatiser", assure le secrétaire général.

"Apec +"

Autre service proposé : une assurance vie professionnelle pour les managers dont la responsabilité est mise en cause dans le cadre professionnel. Cette offre est développée avec la caisse nationale d’action sociale et la Macif. Le syndicat travaille aussi à un service "Apec +" qui donnerait droit à des prestations supplémentaires auprès de l’association pour l’emploi des cadres.

Parmi les autres pistes figurent des services de mise en relation entre les membres de la confédération un peu sur le modèle des réseaux sociaux, ou pour les cadres en mutation, des services pour rendre une mobilité plus facile, en trouvant par exemple un service d’accueil pour le parent dépendant d’un cadre qui s’installe dans une nouvelle région.

Ces initiatives témoignent d’une orientation qui est de plus en plus assumée par la CFDT en général. En janvier 2009 déjà, François Chérèque affirmait ainsi : "Notre volonté est de développer des services d’accompagnement dans le parcours professionnel, c’est-à-dire conseils en formation, bilan de compétences, écriture de CV. Tout cela est en cohérence avec notre projet de sécurisation des parcours professionnels".

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte