La CFDT accuse lourdement ses représentants chez SeaFrance

La direction de la CFDT se désolidarise des syndicalistes de la compagnie de transport transmanche SeaFrance. Des syndicalistes accusés d'être responsables de la situation catastrophique du transporteur.
Partager
La CFDT accuse lourdement ses représentants chez SeaFrance

Coup de théatre. Alors que les responsables de la CFDT Maritime Nord se préparent à défendre leur projet de Scop lundi au tribunal de commerce de Paris, leur propre confédération les attaque sans ménagement.

Dans un communiqué commun, trois instances de la CFDT (la confédération, la fédération générale des transports-équipements et l'union régionale) expriment leur désaccord avec les leaders du syndicat majoritaire de SeaFrance.

Pourquoi ? Ils n'auraient pas "voulu examiner d'autres projets, dont ceux de LDA-DFDS". Louis-Dreyfus Armateur et la compagnie danoise DFDS avaient fait une offre de reprise pour SeaFrance, considérée comme sérieuse malgré son coût social important.

"C'est une erreur grave, il y avait des possibilités de sauvegarder un maximum d'emplois", disent ces organisations. La confédération annonce d'ailleurs qu'elle "continuera d'oeuvrer pour que LDA maintienne son offre de reprise".

"Désormais, les salariés n'ont pas de perspectives pour sauver leurs emplois. Malheureusement, les responsables CFDT de SeaFrance portent une lourde responsabilité dans cette situation", commente la confédération. L'organisation considère que les salariés de SeaFrance "n'ont pas les moyens d'investir massivement dans une entreprise en difficulté soumise à une vive concurrence".

Mais les accusations ne s'arrêtent pas là. La confédération évoque également "des soupçons sur des pratiques obscures et frauduleuses des responsables CFDT de SeaFrance".

Ces doutes s'appuient sur un rapport de la Cour des comptes de 2009, qui relevait, outre une mauvaise gestion de la SNCF, l'emprise du syndicat en matière de recrutement.

"Les recommandations familiales, et surtout l'appui de la formation syndicale majoritaire, entrent comme un facteur déterminant dans la sélection des candidats (...), personnes peu motivées et n'ayant souvent aucune qualification", accuse ce rapport.

Les menaces se font lourdes : "si les propos de la presse de ce jour étaient confirmés par l'enquête judiciaire, la CFDT prendrait les décisions qui s'imposent en termes d'exclusion du syndicat Maritime Nord et de ses responsables".

Autre élément du dossier SeaFrance qui pèse sur les représentants syndicaux de l'entreprise : le gouvernement leur demande de travailler sur un plan de financement du projet de coopérative. Une demande qui fait suite au rejet par le personnel du plan de sauvetage proposé par Matignon quelques jours plus tôt.

Le compte à rebours pour l'avenir du transporteur est bel et bien enclenché. Lundi 9 janvier, le tribunal de commerce de Paris statuera sur le projet de Scop porté par l'ensemble du personnel de SeaFrance. En marge de cette solution, la SNCF, maison-mère de l'entreprise, propose dores et déjà un reclassement des salariés, en particulier pour des postes de conducteurs de bus.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Logistique et manutention

Rayonnage à deux côtés pour armoires Raaco

MANUTAN

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Ingénieur Contrôle Commande F/H

ORANO - 09/12/2022 - CDI - La Hague

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

41 - BLOIS

ETUDES PRE-OPERATIONNELLES POUR LA CREATION DE LA ZAC DU PARC D'ACTIVITE AU NORD-EST DU COEUR DE L'AGGLOMERATION DE BLOIS.

DATE DE REPONSE 09/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS