La cession des activités aval de Kem One suspendue à la bonne volonté de Gary Klesch

La cession des activités aval du groupe chimique Kem One n’est toujours pas effective. Elle pourrait être bouclée d’ici l’été.

Partager

La cession des activités aval de Kem One suspendue à la bonne volonté de Gary Klesch

"Gary Klesch joue la montre, tout en restant dans la légalité et en empochant 500 000 euros de frais de gestion par mois." Cette analyse de Jean-François Arsac (CFE-CGC) est largement partagée. L’homme d’affaires anglo-américain n’a toujours pas cédé pour 1 euro symbolique les activités aval de Kem One, comme il s’y est engagé devant le tribunal de commerce de Lyon (Rhône). Bien conseillé par ses avocats, il dispose d’un moyen de pression : l’assignation qu’il a déposée devant le tribunal à l’encontre d’Arkema, à qui il a racheté ses activités vinyliques en 2012.

Le 20 décembre 2013, les juges lyonnais ont autorisé le plan de reprise des activités de Kem One par l’industriel Alain de Krassny avec le support du fonds OpenGate Capital. La procédure de redressement judiciaire de Kem One ne concernait que les activités amont et les 1 300 salariés du groupe chimique, les activités aval, de production de profilés et de tubes en PVC, réunies au sein de Kem One Innovative Vinyls devaient être cédées ultérieurement pour 1 euro symbolique après des audits complémentaires. Celles-ci dégagent un chiffre d’affaires de 340 millions d’euros. Elles sont réparties sur une douzaine de sites en Europe, en Asie, en Amérique du Sud.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Une opération complexe"

"Les choses avancent malgré tout", indique Frédéric Chalmin, directeur général de Kem One Group. Tous les sites ont été inspectés. Associé du fonds OpenGate Capital, Julien Lagreze évoque "une opération complexe dans un contexte compliqué", qui se doit de "respecter un certain nombre de procédures dans plusieurs juridictions de pays différents". "On a confirmé l’option d’achat à Klesch", précise Julien Lagrèze. Selon lui, les comités d’entreprise concernés seront consultés dans les prochaines semaines, vraisemblablement dans le courant du mois d’avril.

"La cession devrait intervenir d’ici l’été", affirme Frédéric Chalmin, pour qui ce processus n’a "pas d’impact" sur les activités amont du groupe chimique. Kem One Group est davantage pénalisé aujourd’hui par les importations de soude en provenance des Etats-Unis et du Moyen Orient qui cassent les prix en Europe du Sud et par le niveau "très élevé" des prix du gaz qui grèvent ses résultats. Ces atermoiements n’en sont pas moins mal perçus par certains représentants syndicaux. "Dans ce dossier, tout le monde fait de la rétention d’informations", remarque un délégué CGT.

Vincent Charbonnier

Vincent Charbonnier (Loire)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Classe virtuelle - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    KEM ONE
ARTICLES LES PLUS LUS