La centrale nucléaire de Cruas-Meysse investit 140 millions d’euros dans des générateurs de vapeurs "made in Japan"

La centrale nucléaire de Cruas-Meysse (Ardèche) se lance dans le remplacement des trois générateurs de vapeur de l’unité de production n°4 moyennant un investissement de 140 millions d’euros. Des équipements vitaux en termes notamment de sécurité qu’EDF a pourtant choisi d’importer du Japon où ils ont été fabriqués par Mitsubishi.

Partager
La centrale nucléaire de Cruas-Meysse investit 140 millions d’euros dans des générateurs de vapeurs
Centrale nucléaire de Cruas-Meysse

De l’aveu même d’EDF, l’exploitant, c’est un chantier hors du commun qui va démarrer dans les semaines à venir sur le site de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse, située sur la rive droite du Rhône, côté Ardèche, à mi-chemin entre Valence et Montélimar. Profitant du fait que l’unité n°4 sera arrêtée pendant plusieurs semaines pour procéder, entre-autres opérations, au renouvellement du combustible, EDF va remplacer ses trois générateurs de vapeur, des pièces maitresses dans le process puisqu’ils servent à transformer en vapeur à haute pression, l’eau portée à très haute température dans le cœur du réacteur pour alimenter la turbine couplée à l’alternateur produisant l’électricité.

Vitales pour la centrale puisque ce type d’équipements participe directement au maintien du niveau de sécurité et à sa durée de fonctionnement, ces générateurs d’une hauteur de plus de 20 mètres pour un diamètre moyen proche de 4 mètres et un poids total à vide de 300 tonnes ont été importés du Japon où ils ont été conçus et fabriqués par Mitsubishi.

140 millions d'euros et 2 000 personnes à l'œuvre

Réalisés sous le contrôle de l’Autorité de sûreté nucléaire, ces travaux de remplacement des générateurs de vapeur sur lesquels planche EDF depuis deux ans nécessiteront l’intervention de près de 2 000 personnes et représentent un investissement de 140 millions d’euros. Une opération similaire est prévue en 2015 sur l’unité de production n°1.

Dotée de quatre réacteurs de 900 mégawatts chacun, la centrale de Cruas-Meysse a produit 23,04 milliards de kilowatts/heure en 2012 soit 5,6 % de la production nationale.

Frédéric Rolland

0 Commentaire

La centrale nucléaire de Cruas-Meysse investit 140 millions d’euros dans des générateurs de vapeurs "made in Japan"

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS