La centrale nucléaire de Chinon sous surveillance renforcée

Les dernières conclusions de l'Autorité de sûreté nucléaire soulignent les fragilités du site et le manque de culture des intervenants en matière de radioprotection.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La centrale nucléaire de Chinon sous surveillance renforcée

Les réacteurs encore en fonction de la centrale nucléaire de Chinon, en Indre-et-Loire, ont été mis en service en 1984, 1987 et 1988. Près de trente ans plus tard, le site énergétique montre des signes de fatigue, comme l'a constaté récemment l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

"Le site a arrêté de plonger. Nous constatons quelques signes de progrès, mais ils ne sont pas à la hauteur de ce que nous attendions", a précisé le délégué territorial de l'ASN, Nicolas Forray, lors d'une conférence de presse à l'occasion de la présentation du bilan 2011 du gendarme du nucléaire pour la région Centre.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Comme le rapporte l'AFP, la division de l'autorité de sûreté nucléaire (ASN) juge les performances de la centrale "en retrait" par rapport au reste du parc. L'ASN observe notamment "un manque de culture" des intervenants en matière de radioprotection ainsi que "des fragilités du site dans ce domaine".

La centrale de Chinon restera "sous surveillance renforcée" et poursuivra le plan de rigueur mis en oeuvre par EDF depuis 2010.

0 Commentaire

La centrale nucléaire de Chinon sous surveillance renforcée

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie et Matières premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS