La centrale de Golfech survolée par un drone… encore une fois

Un drone a été observé au-dessus d’une centrale dans le sud-ouest de la France. Un nouveau survol qui intervient après une vague d’intrusions aériennes qui avait eu lieu fin 2014.

Partager


Centrale nucléaire de Golfech Crédits EDF

Le mercredi 23 mars à 21h15, un drone a été aperçu survolant la centrale nucléaire de Golfech (Tarn-et-Garonne). Le vol de quelques minutes a été effectué à une altitude de 10 mètres, ont rapporté les témoins. Quel que soit l’aéronef, la législation interdit de s’approcher des installations nucléaires dans un rayon de 5 kilomètres, en dessous de 1000 mètres d’altitude. Une enquête a été immédiatement ouverte par les autorités. Selon les informations actuelles, le pilote n’a pas encore été identifié.

C’est la troisième fois qu’un survol est observé au-dessus de ce site, les deux premiers avaient eu lieu en octobre et novembre 2014. A cette époque plus d’une quinzaine de survols de centrales avaient eu lieu, ainsi qu’un vol au-dessus de l’Elysée. Aucun des pilotes n’avait été retrouvé alors.

Des performances remarquables et des intentions floues

Cette vague de survols a été d’autant plus inquiétante que, lors d’une audition parlementaire de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et techniques (OPECST) en novembre 2014, Yannick Rousselet, responsable nucléaire chez Greenpeace faisait état de performances étonnantes de certains de ces objets volants.

Selon lui, il y aurait eu des survols dans des conditions climatiques très difficiles, en particulier sous un vent de 70 km/h. Un autre drone a parcouru près de 18 kilomètres entre deux installations dans la zone de Flamanville (Manche). Il ajoute qu’un hélicoptère militaire a suivi un drone pendant plus de 9 kilomètres. Les gendarmes, présents à l’audition, réfutent cette course-poursuite en hélicoptère et affirment que seule une voiture de gendarmerie a suivi un drone sur quelques kilomètres avant de le perdre de vue.

Interrogé par l’Usine Nouvelle en novembre 2014, Michel Brière, directeur général adjoint en charge des questions de défense et de sécurité à l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), juge qu'"un acte malveillant (à l’aide d’un drone) ne viserait pas forcément un accident nucléaire. Une centrale nucléaire pourrait être mise temporairement hors service par l’attaque d’une autre zone que le réacteur. Une opération d’envergure sur plusieurs sites, nucléaires ou non, pourrait handicaper un pays".

Ludovic Dupin

0 Commentaire

La centrale de Golfech survolée par un drone… encore une fois

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS