L'Usine Auto

La ceinture de sécurité tiendra compte de l'état du squelette

, , ,

Publié le

Ajuster la force du prétensionneur qui maintient la ceinture de sécurité en cas d'accident, ainsi que le déploiement de l'airbag en fonction de la solidité du squelette de l'occupant. Voilà l'objectif poursuivi par un consortium composé des Universités britanniques de Cranfield et de Loughboough ainsi que des sociétés Nissan, TRW Automotive, Autoliv et McCue. Pour évaluer la solidité des os, la solution fait appel à un scanner à ultrasons pour doigt. Il suffira ainsi aux occupants de glisser leur doigt dans un orifice de la planche de bord ou de la portière avant de prendre place. La finalité d'un tel dispositif est de réduire la gravité des blessures.

 
The Engineer, 16-29 mai 2005, p.8-9 .- ?Boning up on safety?, H.Knight

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte