Transports

La CDC pourrait prendre le contrôle exclusif de Veolia Transdev

,

Publié le

L’établissement public aurait refusé l’offre révisée de Cube présentée le 8 juin. C’est ce qu’affirme le quotidien Le Figaro dans son édition du samedi 16 juin.

La CDC pourrait prendre le contrôle exclusif de Veolia Transdev © D.R. - Veolia

L’offre du fonds d’investissement ne valoriserait Veolia Transdev qu’à 350 millions d’euros. Insuffisant selon la Caisse des dépôts (CDC) qui détient la filiale de transports publics avec Veolia Environnement. D’autant moins satisfaisant que cela nécessiterait une augmentation de capital de 800 millions d’euros avec participation de la CDC.

L’établissement public aurait donc rejeté l’offre et proposé une solution alternative. Dans ce scénario, il prendrait le contrôle exclusif de Veolia Transdev en portant sa participation à 60%. Selon Le Figaro, il convertirait "tout ou partie de leurs créances d'actionnaires respectives", soit l'équivalent de 800 millions d'euros de capital.

Par ailleurs, le journal explique qu’"un prêt bancaire viendrait rembourser une autre partie de la dette de VTD due à Veolia" et "quelques cessions d'actifs" permettraient à VE "d'atteindre le but ultime recherché: sortir de son bilan l'essentiel de la dette supportée au titre de son activité transport".

"Les péripéties de ces six derniers mois avec Cube n'avaient de toutes façons que la vocation tactique d'amener précisément la Caisse des dépôts à faire une offre", a déclaré une source proche du dossier, citée par le journal.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte