Quotidien des Usines

La casserie d'œufs Atlantic Ovo est placée en redressement judiciaire

, , ,

Publié le

Spécialisée dans les œufs liquides, elle subit de plein fouet la crise qui touche le secteur à court de matière première.

La casserie d'œufs Atlantic Ovo est placée en redressement judiciaire © Nickwheeleroz - Flickr - C.C.

Installée dans la petite commune de Kernascléden ( Morbihan), la société Atlantic Ovo vient d'être placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Lorient qui lui a accordé une période d'observation de six mois.

Atlantic Ovo (12 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel, 35 salariés) est frappée par la pénurie d'œufs frais en France et en Europe.

Les nouvelles normes européennes pour le bien-être des animaux obligent les éleveurs de volailles à investir dans leurs poulaillers. Les plus fragiles et ceux proches de la retraite préfèrent fermer leurs exploitations. Il manque donc des œufs frais dans la plupart des pays de l'Union européenne.

Alain Le Pimpec, le dirigeant de la casserie Atlantic Ovo - 8 000 tonnes par an - estime que "la hausse des prix a provoqué un repli de 10 à 15 % du marché, c'est une crise historique qui fait des dégâts en France et à l'étranger". Le kilo d'œufs liquides qu'il vendait précédemment 95 centimes aux salaisonniers, fabricants de plats cuisinés, boulangers et grossistes est désormais facturé 1,8 euro le kilo. La situation ne redeviendra normale que dans quelques mois, il faut en effet attendre que la production de poules pondeuses reparte à la hausse en France et en Europe.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte