La carrière de Jaumont passe de la pierre au sable

Reprise en 2006 par trois professionnels du BTP, la carrière millénaire de Jaumont investit 6 millions d’euros pour des installations de criblage qui lui permettront de fournir du sable aux cimentiers.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La carrière de Jaumont passe de la pierre au sable
Roue à aube

La Carrière de Jaumont, qui fournit depuis l’époque des Romains la pierre ocre dont sont constitués la plupart des monuments historiques de Metz (Moselle) et de ses alentours, affine sa production pour offrir aux cimentiers une gamme complète de produits calcaires.

Trois ans après avoir débuté l'exploitation de calcaire polypier issu des profondeurs de la carrière de Malancourt-la-Montagne (Moselle), l’entreprise engage un investissement de 6 millions d’euros pour produire non seulement des gravillons, mais aussi du sable. "Nous avons engagé cette diversification pour anticiper l’extinction des hauts-fourneaux de Florange, qui consommaient chaque année 400 000 tonnes de castine", indique James Scheider, directeur général et coactionnaire de la carrière.

Raccordée à un bassin de 30 000 mètres cubes creusé dans la roche, une installation fixe fait transiter le granulat par trois lignes de lavage, dont l’une est dédiée au sable. Une unité de cyclonage, une roue à aube et un crible d’essorage réduisent le calcaire aux granulométries répondant aux normes Afnor.

L’entreprise, qui emploie 130 salariés pour 20 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013, vise cette année une production de 450 000 tonnes dont 250 000 de gravillons et 200 000 de sable.

Pascale Braun

Pascale Braun (Lorraine)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS