La capacité de production mondiale cumulée du solaire et de l’éolien atteint 1 térawatt

Selon Bloomberg New Energy Finance (BNEF), la capacité de production mondiale cumulée d’énergie solaire et d’énergie éolienne a atteint 1 térawatt (un millier de milliard de watts). Si l’éolien domine légèrement à 54%, le solaire enregistre une croissance beaucoup plus forte.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La capacité de production mondiale cumulée du solaire et de l’éolien atteint 1 térawatt
Un ensemble de panneaux photovoltaïques.

Les énergies renouvelables franchissent un cap. Selon les chiffres de l’institut d’études Bloomberg New Energy Finance (BNEF), la capacité de production mondiale cumulée d’énergie solaire et d’énergie éolienne a atteint 1 térawatt (un millier de milliards de watts). Un communiqué, publié jeudi 2 août 2018 précise que le chiffre exact est de 1 013 GW selon les dernières analyses datant du 30 juin 2018. En y ajoutant les autres énergies vertes, comme l’hydroélectricité, le chiffre totalise 2 TW. Maintenant le solaire et l’éolien représentent le plus gros de la croissance selon BNEF. A titre de comparaison, la dernière édition du rapport World Nuclear Industry Status Report (WNIS) fait état d'une capacité de production de l'ensemble du parc nucléaire mondial (403 réacteurs en activité) de 351 GW en 2017.

D’après les donnée de BNEF, depuis 2000, la capacité de production cumulées de l'énergie solaire et de l'énergie éolienne a été multipliée par 65 et a même quadruplé depuis 2010. Les moyens sont quasiment répartis équitablement : 54% pour l’éolien et 46% pour le solaire.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Une croissance de l’énergie solaire beaucoup plus forte

Les chiffres de BNEF soulignent une progression du solaire beaucoup plus importante. Depuis 2017, la capacité de production d’énergie solaire a augmenté de 46% alors que celle de l’éolien n’a crû que de 8%. Sur la même période le nombre de panneaux photovoltaïques a été multiplié par 57.

BNEF estime que l’investissement nécessaire pour arriver à 1TW s’est élevé à 2,3 billions de dollars (2,33 milliers de milliards de dollars soit 2000 milliards d’euros). Celui pour atteindre le second térawatt, en 2022 selon les projections du cabinet, serait beaucoup plus bas à 1,23 billion de dollars (1,07 billion d’euros).

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS