L'Usine Energie

La canicule a jeté un froid sur l'industrie

Publié le

Le prochain numéro de « L'Usine Nouvelle » analyse les conséquences d'un été exceptionnellement chaud sur les secteurs de l'industrie sensibles aux variations extrêmes du thermomètre.

EDF a frôlé la catastrophe, et prend des dispositions pour éviter aux membres de l'Autorité de sûreté nucléaire d'avoir à nouveau des sueurs froides. Un « plan canicule », symétrique au plan « grand froid » devrait être mis au point... Lire à ce sujet l'article d'Alain Jemain jeudi prochain.

L'industrie agroalimentaire prévoit des conséquences à retardement.... Certes, les industriels de la boisson et des glaces ont vu leurs chiffres d'affaires grimper plus vite que le mercure sur le thermomètre, mais ils ont dû faire face à des problèmes logistiques aigus.

Plus préoccupant est le risque de pénurie de matières premières. Non seulement nombre de poulets sont passés de vie à trépas plus vite que prévu, mais les gallinacés sont amaigris et les poules reproductrices sont affaiblies. Les légumes eux, perdent en quantité et en qualité. Lire à ce sujet l'article de Sylvie Leboulenger jeudi prochain.

Isabelle Germain

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte