La candidature de Philippe Martinez à la tête de la CGT rejetée... pour le moment

[ACUALISE] Le 13 janvier, le Comité confédéral national, "parlement" de la CGT, a rejeté la candidature de Philipe Martinez et de son équipe pour remplacer Thierry Lepaon à la tête du syndicat. La liste de 10 noms proposée pour le nouveau bureau confédéral de l'organisation était composée de proches de l'ancien dirigeant. Mais il a été chargé de présenter une nouvelle équipe pour le Comité confédéral national des 3 et 4 février.

Partager

La candidature de Philippe Martinez à la tête de la CGT rejetée... pour le moment

Non, Philippe Martinez ne prendra pas la tête de la CGT. Le Comité confédéral national (CNN), "parlement" de l'organisation a rejeté le 13 janvier la candidature du secrétaire général de la fédération de la métallurgie CGT, proposée par la direction du syndicat pour succéder à Thierry Lepaon, démissionnaire.

Pour être élu avec son équipe de 9 personnes, composée de nombreux proches de l'ancien dirigeant de la CGT, il devait recueillir plus des deux tiers des voix. 57% seulement des membres du parlement ont voté pour, 41% contre. Le taux d'abstention s'est élevé à 1,5%. Le 12 janvier, la liste de noms qui devait composer le futur bureau confédéral de la CGT avait été validée par la commission exécutive (56 membres).

Actalisation du 14 janvier à 9h14 - Mais tout n'est pas perdu, loin de là, pour Philippe Martinez : il a été chargé de présenter une nouvelle équipe pour le CCN des 3 et 4 février. Il peut donc encore devenir secrétaire général de la CGT.

Lélia de Matharel

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS