Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

La Bundesbank aura du yuan dans ses réserves de change

Publié le

HONG KONG/FRANCFORT (Reuters) - La Bundesbank a décidé d'incorporer le yuan dans ses réserves de change, a annoncé de manière inattendue lundi Andreas Dombret, membre du directoire de la banque centrale allemande.

La Bundesbank aura du yuan dans ses réserves de change
La Bundesbank a décidé d'incorporer le yuan dans ses réserves de change, a annoncé de manière inattendue lundi Andreas Dombret (photo), membre du directoire de la banque centrale allemande. /Photo d'archives/REUTERS/Ralph Orlowski
© Ralph Orlowski

"Je peux dire aujourd'hui que la Bundesbank a elle aussi décidé d'incorporer le renminbi dans nos réserves de change", a-t-il dit.

Aucun investissement en ce sens n'a cependant été réalisé et cela nécessitera au préalable des travaux préparatoires, a toutefois déclaré à Reuters une porte-parole de la Buba.

La décision de détenir des réserves en yuan, également connu sous le nom de renminbi, a été prise à l'été 2017, a-t-elle ajouté.

La Banque centrale européenne (BCE) a procédé en juin à la conversion de l'équivalent de 500 millions d'euros de dollars américains en yuans, attestant de l'usage accru de la monnaie chinoise et de l'importance prise par la Chine en tant que l'un des principaux partenaires commerciaux de la zone euro.

Mais les banques centrales nationales relevant de la BCE ont toute latitude de décider de la composition de leurs réserves de change.

(Michelle Chen et Frank Siebelt, Wilfrid Exbrayat et Claude Chendjou pour le service français)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle