La branche aviation militaire de Boeing en pleine restructuration

,

Publié le

Le nombre de divisions de cette branche passera de six à quatre. Et 10 % des cadres seront licenciés.

La branche aviation militaire de Boeing en pleine restructuration © REUTERS

La baisse des commandes en provenance d’un Etat fédéral qui se serre la ceinture : c’est la raison qu’on invoquées les dirigeants de Boeing en annonçant la suppression de 10 % des postes d’encadrement. Au moins 400 salariés seront licenciés. En réalité, cet allègement des effectifs s’explique par la restructuration de sa branche d’aviation militaire à laquelle le constructeur va se consacrer. A partir du 1er octobre 2010, ladite branche ne comprendra plus que quatre divisions, contre six actuellement. Les nouvelles divisions seront intitulées «frappes mondiales» ; «mobilité», «surveillance» et «missiles et drones».

Un porte-parole de Boeing a précisé que «la nouvelle structure va de pair avec «des objectifs de productivité".
Boeing avait laissé entendre qu’il rognerait les ailes de ses effectifs en juillet dernier, quand des nuages s’étaient amoncelés dans le ciel des résultats financiers de la branche aviation militaire.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte