La Bourse de Tokyo propose de racheter celle d'Osaka

TOKYO (Reuters) - Tokyo Stock Exchange (TSE), l'opérateur de la Bourse de Tokyo, a proposé de racheter son rival d'Osaka (OSE), rapporte mardi le journal Asahi.

Partager

La concurrence de plus en plus féroce des plateformes électroniques alternatives a déclenché une vague de rapprochements entre grandes Bourses mondiales qui cherchent à fusionner sous peine d'être absorbées ou de disparaître.

Le projet de TSE, quatrième opérateur mondial en termes de volumes d'échanges, propose de racheter l'ensemble des titres OSE et de transformer l'opérateur d'Osaka en filiale à 100%, explique Asahi.

Selon le journal, OSE devrait toutefois rejeter l'offre de TSE, compliquant le rapprochement entre le numéro et le numéro deux japonais du secteur.

Une porte-parole de TSE a déclaré que rien n'avait été décidé sur cette question tandis qu'un représentant d'OSE a dit ne pas être au courant des faits rapportés par Asahi.

Ni l'une ni l'autre n'ont accepté de commenter l'information.

Une source avait déclaré en mars à Reuters que TSE allait ouvrir des négociations avec des concurrents de taille plus modeste pour réagir aux nombreux projets de fusions annoncés de part et d'autre.

Mariko Kastumara, Nicolas Delame pour le service français, édité par Danielle Rouquié

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS