La Bourse de Tokyo finit en baisse après le déclassement de Rome

TOKYO (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en nette baisse mardi, plombée par l'abaissement de la note souveraine de l'Italie par Standard & Poor's et la crainte que la crise de la dette européenne ne pénalise la reprise.

Partager

La prudence des investisseurs à l'approche de la réunion du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (FOMC), qui débute mardi soir, a néanmoins limité les pertes des principaux indices.

L'indice Nikkei a perdu 142,92 points (1,61%) à 8.721,24 points et le Topix, plus large, a cédé 13,09 points (1,70%) à 755,04 points.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

S&P a annoncé dans la nuit de lundi à mardi qu'elle déclassait d'un cran les notes de crédit courte et longue de Rome, redoutant l'incertitude politique et conservant une perspective négative.

"Le marché a les yeux rivés sur la situation en Europe et prend également le pouls d'autres marchés d'actions en Asie, mais la prudence avant la réunion de la Fed empêche les gros mouvements, ce qui limite les pertes", juge Yumi Nishimura, analyste chez Daiwa Securities.

Aux valeurs, Mitsubishi Heavy Industries a dévissé de 3,65%. Le groupe, principal fournisseur en matière de défense au Japon, a été la cible d'une attaque informatique qui ne semble pas avoir compromis la confidentialité d'informations sensibles ou classées, a déclaré mardi le ministre de la Défense.

IHI, une autre société du secteur de la défense, a également été visée par des pirates informatiques, a rapporté le quotidien des affaires Nikkei sur son site internet. L'action a cédé 4,49%.

Par ailleurs, Suzuki a grimpé de 3,04% après que le journal allemand Der Spiegel a rapporté ce week-end que Volkswagen n'excluait pas de s'engager dans une OPA sur le constructeur nippon.

Lisa Twaronite, Jean Décotte pour le service français

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS