La Bourse de Tokyo en hausse, les places chinoises en recul

TOKYO (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en hausse lundi, profitant de la faiblesse du yen et de la forte hausse de Sharp pour inscrire son meilleur niveau en deux semaines.
Partager
La Bourse de Tokyo en hausse, les places chinoises en recul

Les investisseurs ont également acheté des actions en prévision de la fin de l'exercice 2015-2016 le 31 mars, soit avant qu'elles ne deviennent ex-coupon.

L'indice Nikkei a pris 131,62 points, soit 0,77%, à 17.134,37 points et le Topix, plus large, a avancé de 15,80 points (1,16%) à 1.381,85.

Les autres places asiatiques ouvertes ont elles fini en baisse, les investisseurs, prudents, préférant attendre les statistiques américaines de la semaine et les discours de divers responsables de la Réserve fédérale pour se faire une idée un peu plus nette du calendrier d'évolution des taux d'intérêt américains.

L'indice Asie-Pacifique hors Japon de MSCI n'affiche toutefois qu'un recul très faible, de 0,1%.

L'indice CSI300 des Bourse de Shanghai et de Shenzhen a perdu 0,9% et l'indice composite de Shanghai a reculé de 0,7%.

Les places d'Australie, de Nouvelle-Zélande et de Hong Kong sont, comme leurs homologues européennes, fermées en ce lundi de Pâques.

Selon des sources proches du dossier, le groupe d'électronique japonais et le taïwanais Foxconn doivent conclure cette semaine un accord de reprise qui fut reporté à plusieurs reprises.

Sharp a gagné 4% à 131 yens.

Hiroyuki Fukunaga (Investrust) pense que les gains du Nikkei resteront sans doute limités jusqu'à la publication en mai des comptes de sociétés annuels, d'autant que les étrangers ont été vendeurs nets d'actions japonaises ces 11 dernières semaines.

Les sociétés de négoce Mitsubishi Corp et Mitsui & Co annoncé la semaine dernière qu'elles accuseraient sans doute leur toute première perte annuelle sur l'exercice clos à la fin du mois en raison de la chute des cours des matières premières.

Mitsubishi et Mitsui ont terminé stationnaires.

Parmi les valeurs exportatrices, Nissan Motor a gagné 0,92% et son concurrent Toyota Motor 0,7%.

(Ayai Tomisawa, avec Nichola Saminather et Hideyuki Sano, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS