La Bourse de Tokyo cède 0,76% en raison de la fermeté du yen

TOKYO (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en baisse mardi en réaction au raffermissement du yen qui a rendu les investisseurs prudents et pesé sur les valeurs exportatrices.L'indice Nikkei a perdu 128,17 points, soit 0,76%, à 16.783,15, sa clôture la plus basse depuis le 2 mars. Le Topix, plus large, a cédé 14,18 points (1,04%) à 1.347,72.
Partager
La Bourse de Tokyo cède 0,76% en raison de la fermeté du yen

Les indices ont reculé le matin jusqu'à 16.570,22 points pour le Nikkei et 1.330,58 pour le Topix, avant de réduire leurs pertes dans l'après-midi à la faveur d'achats à bon compte.

Le yen repassait en outre au-dessus des 113 pour un dollar en fin de journée après s'être apprécié jusqu'à 112,76.

Parmi les valeurs exportatrices, Nissan a reculé de 2,63%, Toyota de 1,8% et Honda de 0,95%.

L'aversion au risque a aussi pénalisé les valeurs financières comme Mitsubishi UFJ Financial Group en repli de 2,60%, Nomura Holdings (-2,07%) ou Mizuho Financial Group (-1,27%).

L'annonce d'une contraction un peu moins forte qu'initialement annoncée du produit intérieur brut japonais au quatrième trimestre n'a eu qu'un impact limité sur le marché mais n'a rien arrangé au sentiment des investisseurs.

Le PIB annualisé a été révisé à -1,1% au lieu de -1,4% mais la consommation privée a baissé plus que prévu, de 0,9% au lieu de 0,8% initialement annoncé.

"En réponse à la stagnation de l'économie, la Banque du Japon a mis en place une politique de taux d'intérêt négatifs. Il y a beaucoup d'inquiétudes sur le marché, il faut que le gouvernement propose une stratégie de croissance (...) pour faire repartir l'économie et améliorer la confiance", dit Nobuhiko Kuramochi, stratège chez Mizuho Securities.

En attendant, l'évolution du yen et celle des cours du pétrole continueront de dicter la tendance du marché boursier, ajoute-t-il.

A rebours de la tendance, le groupe de télécoms SoftBank Group a gagné 1,69% après l'annonce d'une réorganisation de ses différentes sociétés.

(Ayai Tomisawa, Véronique Tison pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS