La Bourse accueille avec prudence la naissance du nouveau Faurecia

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Faurecia a publié jeudi ses premiers résultats annuels sans l'activité pare-choc cédée à Plastic Omnium dans le cadre de son recentrage stratégique, des chiffres solides mais globalement en ligne, mal accueillis par la Bourse de Paris.

A 10h10, l'action de l'équipementier automobile perd 3,52% à 39,2 euros, après avoir grimpé de plus de 10% depuis le début de l'année.

"Faurecia continue d'être perçu comme un équipementier fragile et cyclique qui risque de souffrir si la Chine baisse. Il est aussi exposé au diesel", commente Kepler Cheuvreux dans une note. "Le groupe a néanmoins mené une transformation complète (...) et ce 'Nouveau' Faurecia devrait gagner en visibilité auprès des investisseurs au cours des prochains mois".

L'équipementier, qui compte faire un nouveau point sur sa stratégie à Londres en juin, a également dévoilé un nouveau slogan dans l'air du temps, "inspirer la mobilité", qui succède à "la perfection technique, la passion automobile."

Le groupe entend désormais se concentrer sur les intérieurs automobiles - bien être à bord et voiture connectée - et sur sa division de contrôle des émissions. Cette dernière a été renommée "mobilité propre" pour ne pas la cantonner aux seuls pots d'échappement et filtres à particules, mais tenir compte également des travaux du groupe sur l'allègement des véhicules et la récupération d'énergie.

Il compte aussi sur le potentiel du marché de la dépollution des véhicules commerciaux, appelés à doubler dans ses ventes d'ici 2020.

Le chiffre d'affaires total de Faurecia a baissé de 0,3% l'an dernier, reflet notamment de la cession des extérieurs, tandis que le bénéfice net, part du groupe, a bondi de 71,5% à 638 millions d'euros.

En 2017, Faurecia vise une nouvelle hausse de sa marge opérationnelle à 6,4-6,8% - désormais calculée sur les ventes à valeur ajoutées, hors monolithes sur lesquels le groupe ne gagne pas d'argent - contre 6,2% en 2016 et 5,4% en 2015. Il prévoit également une croissance de ses ventes à valeur ajoutée de 6% à changes constants, après +4,3% en données organiques en 2015.

Il vise aussi un bénéfice net par action d'environ 4 euros, alors que le consensus des analystes donne plutôt 4,1 euros.

L'équipementier, détenu à 46,5% par PSA, a poursuivi l'an dernier le mouvement de diversification de ses activités selon les constructeurs: PSA ne pèse plus que 13% de son chiffre d'affaires, contre 13,3% en 2015 et encore 23,1% en 2008, quatrième client du groupe derrière Renault-Nissan, passé en un an de 13,4% à 15,2%, Ford, en hausse à 16,9% et le groupe Volkswagen, en baisse à 19,1%.

Le rééquilibrage à l'oeuvre se retrouve aussi au sein du marché chinois, puisque les ventes du groupe aux constructeurs nationaux en Chine ont flambé de 48% en données organiques et représentent désormais 13% des ventes du groupe sur place. D'ici 2018, elles devraient atteindre 20%.

Au cours d'une téléconférence, le directeur financier Michel Favre a dit s'attendre à une hausse de 15% des ventes totales du groupe en 2017 sur un marché chinois attendu en croissance de 3 à 5%.

(Edité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

Acquisition de poste informatique de type Mini PC et écran.

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS