Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

La Bourgogne attire toujours les logisticiens

,

Publié le

Implantation

La Bourgogne attire toujours les logisticiens © DR

Malgré la crise, les plates-formes logistiques se multiplient en Bourgogne. Deux nouvelles viennent de voir le jour en Côte-d’Or en bordure des nombreuses autoroutes qui traversent ce département.

À Fauverney, le long de l’A31 (Nancy-Beaune), FM Logistic (677 millions d’euros de chiffre d’affaires, 12 000 salariés) inaugurait cet après-midi un site de 70 000 m², entièrement dédié à la logistique des produits alimentaires ambiants d’Unilever France, que ce soient les condiments d’Amora-Maille, les soupes et bouillons, le thé ou encore les préparations sucrées.

L’investissement s’élève à environ 40 millions d’euros et a permis de recruter 300 personnes, dont seulement deux anciens salariés d’Amora-Maille pour lesquels 150 postes étaient réservés suite à la restructuration (318 suppressions de postes) opérée l’an dernier avec la suppression de trois sites bourguignons.

Extensible à 110 000 m², la plate-forme peut stocker jusqu’à 80 000 palettes, préparer de 60 000 à 110 000 colis par jour et accueillir le déchargement de 100 camions (3 000 palettes).

Union de coopérateurs viticoles
Les collectivités locales n’ont pas lésiné sur les moyens pour favoriser l’installation du logisticien en aménageant une zone de 54 hectares pour 14 millions d’euros, dont 24 à son attention.

A Beaune, dans le même département, le long de l’A6 (Paris-Lyon), Blasons de Bourgogne, l’union de cinq coopératives viticoles (1 135 vignerons associés, 110 millions d’euros d’activité à l’exportation et en grande distribution) inaugurait également aujourd’hui sa plate-forme logistique unique.

D’une superficie de 8 244 m² (11 240 palettes), elle permet de traiter 20 millions de bouteilles par an. Cette unité a représenté un coût d’1,5 million d’euros et emploie une quinzaine de salariés. Blasons de Bourgogne prévoit également d’investir dans une unité de stockage intermédiaire en Saône-et-Loire, d’une capacité de 50 000 hectolitres, pour 600 000 euros.

De notre correspondant en Bourgogne et Franche-Comté, Didier Hugue

L'édition 2009-2010 de « L'ATLAS DES USINES » est disponible. Ce hors-série annuel de « L'Usine Nouvelle » propose le classement de 3 753 sites de production de plus de 80 salariés implantés en France. Vous pouvez déjà le commander à notre librairie en ligne en cliquant ici.

 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle